Discours de Tebboune au siège de MDN: Le président de la République institue le 4 août Journée nationale de l’ANP

0
257

Le président de la République, Chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune a décidé, hier, d’instituer le 4 août Journée nationale de l’Armée nationale populaire (ANP).

Dans un discours prononcé au siège du ministère de la Défense nationale (MDN) et retransmis par visioconférence à l’ensemble des commandements des forces, des régions militaires, des grandes unités et des écoles supérieures, le président de la République a annoncé sa décision d’instituer le 4 août Journée nationale de l’ANP. Affirmant que des parties sont dérangées par la souveraineté de l’Algérie, le chef de l’Etat a déclaré «nous continuerons, avec l’appui de notre Armée nationale populaire, sur notre voie avec une volonté inébranlable pour permettre à l’Algérie d’occuper la place qui lui sied, sur les plans régional et international». Le Président Tebboune a félicité le général de corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’ANP pour les réalisations accomplies à la tête de l’armée, saluant les efforts consentis pour préserver l’état prêt de l’ANP en toutes circonstances. Aussi, a-t-il salué les efforts des officiers, des sous-officiers, des soldats et de l’ensemble du personnel «fières d’appartenir à notre brave armée», et auxquels il s’est adressé en déclarant : «Je salue hautement l’engagement national et le professionnalisme accru dont fait preuve notre armée, notamment lors des exercices qui démontrent le niveau atteint». Le Président Tebboune a tenu à rappeler, à cette occasion, que l’armée algérienne était une «armée pacifique, mais défend ardemment l’Algérie. Gare à quiconque oserait l’attaquer». 

«La liberté d’expression n’a aucune relation avec l’invective et les tentatives de faire plier l’Etat» Le président de la République, Abdelmadjid  Tebboune, a affirmé, ce mardi, que «le commentaire politique et la liberté d’expression étaient garantis, mais dans le cadre du respect», affirmant que ceux-ci n’ont aucune relation avec l’invective et les tentatives visant à faire plier l’état au moyen de méthodes tordues. Le président de la République a souligné que «le commentaire politique et la liberté d’expression étaient garantis, mais dans le cadre du respect, car ceux-ci n’ont aucune relation avec l’invective, la diffusion de mensonges et les tentatives visant à faire plier l’état au moyen de méthodes tordues». Assurant que l’Algérie avait réussi à construire des institutions constitutionnelles «probes» en éloignant l’argent sale et en permettant à une nouvelle génération de jeunes d’y participer, le chef de l’Etat a affirmé que cette démarche avait dérangé de nombreuses parties. Une démarche, poursuit le Président Tebboune, à laquelle s’ajoute le non-retours de l’Algérie à l’endettement extérieur qui pourrait «hypothéquer notre souveraineté, la liberté de nos décisions et notre liberté à défendre les causes justes dans le monde, en tête desquelles le Sahara occidental et la Palestine». «Je ne cesserai de le répéter…Aucune démocratie n’est envisageable dans un Etat faible, une faiblesse qui favorise l’anarchie et les concessions sur les principes», a ajouté le chef de l’Etat. Au volet économique, le président Tebboune a rappelé que les jeunes Algériens ont créé près de «10 000 micro-entreprises en 2021», qualifiant cette jeunesse de «génération des entreprises qui ne connait ni surfacturation ni corruption». Le Président Tebboune de conclure que l’Algérie «se dirige vers un nouveau système économie reposant sur le capital propre».

Chengriha : «La rencontre avec le Président Tebboune au siège du MDN revêt une «symbolique particulière» Le général de corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a qualifié de «symbolique particulière» la rencontre qu’il a eue au siège du ministère de la Défense nationale avec le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune. Le Président Tebboune, qui a tenu une réunion au siège du MDN, a été accueilli par le général de corps d’armée Saïd Chengriha. Après l’écoute de l’hymne national et la présentation des honneurs militaires par les différentes formations des Forces de l’Armée nationale populaire, le président de la République a salué le commandant de la Garde républicaine, le Secrétaire général du ministère de la Défense nationale, les commandants de Forces et de la Gendarmerie nationale, le commandant de la 1re Région militaire, le contrôleur général de l’Armée, ainsi que les chefs de Départements du ministère de la Défense nationale et de l’état-major de l’ANP. Le président de la République a, par la suite, prononcé à l’adresse des cadres et des personnels de l’Armée nationale populaire, un discours diffusé par vidéoconférence, à l’ensemble des commandements de Forces, des six Régions militaires, des grandes unités et des Ecoles supérieures à travers le territoire national. Auparavant, le général de corps d’armée a prononcé une allocution à travers laquelle il a tenu à remercier le président de la République pour cette rencontre qui intervient «au début d’une nouvelle année, porteuse d’ambitions et d’aspirations légitimes en un avenir meilleur pour notre vaillant peuple, notamment, après le parachèvement du processus d’édification institutionnelle de l’Algérie nouvelle». «Il ne fait pas de doute que cette rencontre revêt une symbolique particulière, en ce sens qu’elle intervient en ce début d’année 2022, pour laquelle nous nourrissons l’espoir qu’elle soit empreinte de vigueur, d’effort et de nouveaux exploits prometteurs, qui s’ajouteront à ceux que vous avez déjà réalisés lors des deux dernières années», indique-t-il, ajoutant que «le processus d’édification de l’Algérie nouvelle se poursuivra, dans ce cadre, à un rythme soutenu, de manière à atteindre le changement escompté, à concrétiser les aspirations légitimes de notre vaillant peuple et à redonner l’espoir aux citoyens». «Après le parachèvement du processus d’édification institutionnelle de notre pays, l’Etat vaquera, entièrement, aux secteurs prioritaires. En effet, vous aviez annoncé, Monsieur le Président, que 2022 sera l’année de l’économie par excellence, notamment à travers, la diversification de nos ressources financières, la concrétisation de notre sécurité alimentaire et notre autosuffisance dans les domaines à caractère stratégique, l’objectif étant de remettre l’Algérie sur les rails du développement et du progrès», a-t-il dit. Le général de corps d’armée a souligné «l’engagement sincère de l’ANP à contribuer à l’effort national, visant à atteindre le progrès escompté pour notre pays, dans un climat de sécurité et d’économie forte». «Dans l’objectif d’atteindre la relance économique escomptée, l’ANP veillera, sous votre conduite éclairée, à accompagner ces efforts résolus, premièrement, à travers la poursuite du développement des fabrications militaires et la contribution au maintien du tissu industriel national et, deuxièmement, en veillant à répondre en permanence aux exigences de la sécurité et de la stabilité et à pérenniser le climat de sérénité et de quiétude à travers l’ensemble du territoire national», a-t-il poursuivi. «A ce titre précisément, nous sommes entièrement convaincus que la sécurité et l’économie sont interdépendants l’un de l’autre, la sécurité étant une condition intrinsèque au développement de l’activité économique, tandis qu’une économie forte contribue largement à la sécurité et à la stabilité», a-t-il noté. Le général de corps d’armée a souligné, également, que «les desseins des ennemis du pays seront voués à un échec total, car la force de l’Algérie réside en la foi, la conviction, l’honnêteté et la volonté de ses enfants, et leur fidélité envers la mémoire des millions de nos valeureux martyrs». «Devant l’impossibilité de la concrétisation de leur desseins, les ennemis ont eu recours à l’intensification des campagnes hostiles à notre pays, visant à entraver ses efforts louables en direction des peuples opprimés et en faveur des causes justes. A cela s’ajoute leur vaine tentative de démoraliser notre valeureux peuple et de briser le lien sacré qui le relie à sa glorieuse histoire», a-t-il indiqué. «Ces desseins macabres et ces campagnes de propagande seront voués à l’échec total, tant qu’il y a des hommes dévoués à la patrie et fidèles à leur engagement», a-t-il ajouté. «En effet, Monsieur le Président, nous sommes forts. Forts par notre foi, forts par notre conviction, forts par notre intégrité, forts par nos capacités, forts par notre détermination, forts par notre dévouement à l’Algérie et à la mémoire des millions de nos valeureux martyrs. Oui, nous sommes forts, et pour cette raison, les ennemis de l’Algérie ne réussiront jamais à parvenir à leurs fins abjectes», a-t-il promis. Après avoir signé le livre d’or, le Président Tebboune a été salué, à son départ du siège du ministère de la Défense nationale, par le général de corps d’armée, Saïd Chengriha.

T. M. / Ag.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here