Education nationale: 10 000 postes d’enseignants à pourvoir en 2017

0
1019

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a annoncé, hier, à Alger, l’ouverture en 2017 de plus de 10 000 postes pour le recrutement externe d’enseignants en 2017, soulignant que le concours était prévu pour le 29 juin prochain. Dans une déclaration à la presse en marge d’une rencontre nationale avec les inspecteurs de l’Education, Benghebrit a affirmé l’ouverture de «plus de 10 000 postes pour le recrutement externe d’enseignants», exprimant la disponibilité de son secteur à élargir les spécialités pour les langues étrangères, notamment le russe, le turc et le chinois dans le concours, à la demande des élèves et au regard du nombre d’universitaires diplô- més dans ces spécialités. Il sera procédé, dans une première étape, «à la redynamisation de la plateforme numérique de recrutement appliquée l’année dernière afin d’exploiter les listes de réserves», a-t-elle ajouté. Ladite plate-forme sera ouverte durant la période allant du 7 au 17 avril (soit une durée de 10 jours) pour le recrutement au niveau des wilayas, avant l’exploitation de la liste nationale dans le recrutement jusqu’au 27 avril», a poursuivi la ministre. Le ministère a arrêté «un calendrier chargé» pour les examens professionnels de promotion aux grades de professeur principal et professeur encadreur, prévu le 31 mai, avant les épreuves professionnelles prévues entre les mois de juillet et aout, concernant principalement les postes administratifs, en prévision de la prochaine rentrée scolaire. La ministre a démenti les informations relayées par les médias sur le changement du calendrier des vacances, précisant qu’il s’agit là d’une information complètement infondée». «Il n’y a aucun changement dans le calendrier des vacances annoncé auparavant», a affirmé la ministre, rappelant que «la rentrée scolaire aura lieu le 4 septembre prochain pour les élèves, le 30 août pour les enseignants, le 28 août pour les administrateurs et le 20 août pour l’administration centrale».