26.9 C
New York
dimanche, novembre 28, 2021

EN

Les Verts en ballotage favorable, mais…

Le scénario de la finale du groupe A opposant ce mardi 16 novembre à Blida, l’Algérie au Burkina Faso, ne change pas vraiment en dépit du match nul concédé par les Étalons devant le Niger et la large victoire des Verts face à Djibouti.

Les Burkinabés sont dans l’obligation de l’emporter au stade Mustapha- Tchaker, alors qu’un match nul suffirait au bonheur des Verts pour passer au prochain tour des barrages décisif pour la qualification du Mondial au Qatar. Mais il faut dire que la bande de Djamel Belmadi est en ballotage très favorable, surtout qu’elle évoluera chez elle dans son fief où elle n’a jamais connu la défaite. Tous les voyants sont au vert pour que la sélection nationale termine la phase des poules à la première place.

Une place de leader qu’elle occupe actuellement avec deux longueurs d’avance sur le Burkina Faso tenu en échec par le Niger. D’autant que les Burkinabés connaissent quelques difficultés en ce moment, déplorant l’absence de nombreux cadres à l’instar de Lassina Traoré, Abdoul Tapsoba, Bertrand Traoré et du gardien  Hervé Koffi. Une liste à laquelle il faut ajouter le nom de l’attaquant du FC Akhmat Grozny, Mohamed Konaté ayant reçu un deuxième carton jaune face au Niger, synonyme de suspension. Le sélectionneur du Burkina Faso, Kamou Malo, aura beaucoup de mal pour composer son onze, ce mardi face à l’Algérie. Il sait que la mission de son équipe est mal embarquée, même s’il va jouer la carte du bluff pour tenter de leurrer l’adversaire. Côté algérien, l’ambiance est au beau fixe surtout après le large succès obtenu au Caire face à Djibouti (4 -0).

Une victoire qui permet aux Verts de porter leur record d’invincibilité à 32 matchs. Le coach a également profité de la faiblesse de l’adversaire pour faire tourner son effectif, ménageant quelques titulaires pour les préserver pour le choc contre le Burkina Faso. Un choc qui verra le retour du public dans les gradins. En effet, 14 000 places ont été accordées à la FAF pour le match Algérie-Burkina Faso à Blida. Des places qui ont été vendues en quelques heures seulement, ce vendredi. Des tickets vendus 330 DA l’unité et dont le prix a déjà triplé au marché parallèle et sur les réseaux sociaux. Une chose est sûre, le stade Mustapha-Tchaker retrouvera la grande ambiance d’antan, après plus de deux ans de privation pour les supporters. Ce qui ravira certainement Mahrez et ses camarades. D’autant que les Verts comptent bien finir ces éliminatoires en apothéose, comme l’a annoncé le coach national. «Nous devons oublier ce match (face au Djibouti, ndlr), et nous concentrer sur le dernier rendez-vous des éliminatoires face au Burkina Faso mardi. La victoire est impérative pour pouvoir se qualifier pour les barrages haut la main», a-t-il déclaré. L’équipe nationale ne se contentera pas du partage des points, ce mardi. Visiblement, Belmadi ne veut pas faire les choses à moitié. L’erreur est justement de vouloir se contenter du nul. Une posture qui pourrait jouer un vilain tour à sa troupe. Dans ce genre de situation, il vaut mieux jouer à fond comme si la victoire était vitale.

Ali Nezlioui   

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES