26.9 C
New York
mardi, novembre 30, 2021
AccueilSportsEN A’: Bougherra mise sur l’expérience

EN A’: Bougherra mise sur l’expérience

Pas d’état d’âme chez le sélectionneur des A’, Madjid Bougherra qui a choisi un groupe composé essentiellement de joueurs évoluant à l’étranger pour défendre les couleurs nationales à la Coupe arabe des nations programmée du 30 novembre au 18 décembre au Qatar.

Un groupe dans lequel on trouve des cadres de Djamel Belmadi, à l’instar de Youcef Belaïli, Baghdad Bounedjah, Raïs M’Bolhi ou encore Djamel Benlamri. Il fallait s’attendre à ce choix eu égard à l’importance de l’événement, même s’il a fait des mécontents notamment chez les locaux qui ont pris l’habitude d’être appelés chez les A’, comme Ahmed Kendouci, Hamza Mouali, Yacine Titraoui, Choueib Keddad ou Ahmed Aït Abdeslam, pour ne citer que ceux-là. Ils devront être de retour en sélection pour préparer le CHAN de 2023, seule compétition dans laquelle il n’y a pas de concurrence pour eux, puisqu’elle n’est ouverte qu’aux joueurs locaux. Il faut savoir qu’ils sont seulement cinq «rescapés» du championnat de la Ligue 1 à avoir été sélectionnés pour le tournoi arabe. Il s’agit du duo Draoui-Mrezigue du CRB et du trio du Paradou,  Medjadel, Bouguerra et Zerrouki. Tant mieux diront certains, du moment que cela permet au championnat de se dérouler normalement sans report des matchs. Un championnat dont le système de compétition va changer la saison prochaine, puisque lors de l’AG extraordinaire de la FAF tenue hier à Alger, les membres ont adopté à la majorité, le retour à une Ligue 1 à 16 clubs. Madjid Bougherra a, par ailleurs, sélectionné des anciens Verts comme Hillel Soudani, Yacine Brahimi et Mehdi Abeid qui ont disparu des listes de Belmadi, victimes de la concurrence. Bougherra leur offre une nouvelle opportunité de s’illustrer et pourquoi pas revenir chez les A pour les prochaines échéances. D’autres joueurs comme Amir Sayoud, Hocine Benayada, Abdelkader Bedrane, Ayoub Abdellaoui et Mehdi Tahrat tenteront aussi de marquer des points pour passer un cap. Visiblement, le coach a opté pour un groupe expérimenté pour pouvoir faire face à la rude concurrence des autres sélections arabes. Les Algériens ont l’ambition en effet, de jouer les premiers rôles dans cette compétition reconnue enfin par la Fifa. Ce qui lui confère une autre dimension et une plus grande réputation à l’international. Les Algériens entameront la compétition le mercredi 1er décembre à 10h en affrontant la coriace équipe du Soudan.

Trois jours plus tard, soit le samedi 4 décembre (14h), ils croiseront le fer avec le Liban, avant de défier l’Egypte, le mardi 7 décembre (21h), dans ce qui sera probablement le choc du groupe. Ce sera une bonne répétition pour certains joueurs avant la CAN 2022 qui débutera quelques semaines plus tard au Cameroun au cours de laquelle les Verts comptent bien défendre leur titre.

Mais ça, c’est une autre histoire.

Ali Nezlioui 

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES