EN A’: Premier test, ce soir, pour Bougherra et sa nouvelle troupe

0
595

Premier match, ce soir (20h45), de l’équipe nationale des locaux sous la houlette de Madjid Bougherra face à la sélection du Liberia. Cela tombe bien, puisqu’elle va inaugurer le nouveau stade olympique d’Oran.

Un joyau qui devra abriter, dans une année, la 19e édition des Jeux méditerranéens. Il s’agit aussi d’un bon test pour une équipe nouvellement formée et dont le premier objectif est de participer à la Coupe arabe des nations dans sa nouvelle version, prévue au mois de décembre prochain au Qatar. Depuis sa nomination à la tête de l’équipe, il y a environ une année, c’est la première fois que Bougherra travaille avec son nouveau groupe. Il a programmé un stage qui a débuté dimanche et se terminera ce soir, après la rencontre amicale contre le Liberia. On peut dire qu’il a eu largement le temps de superviser les joueurs du championnat pour en choisir les meilleurs ou ceux dont il estime qu’ils ont leur place dans sa sélection. «J’ai eu plus de 8 mois pour observer les joueurs, donc j’ai pris mon temps. Pour certains. Je pars sur un projet, le CHAN-2023, tout en pensant aussi à la Coupe arabe. Cette sélection est ainsi un mix de joueurs d’expérience qui font une très belle saison comme Amir Sayoud, et de beaucoup de jeunes.       Je suis content de voir des joueurs dont l’âge est compris entre 18 et 23 ans être titulaires en Ligue 1», a-t-il confié dans une vidéo diffusée sur le site officiel de la FAF et rapporté par l’APS. Il sait également que les joueurs dont ils disposent pensent dans un coin de leur tête à l’équipe nationale A.  «Il ne faut pas non plus se mentir : les A’ sont la réserve de l’équipe nationale A, et nous sommes sur un projet à court, moyen ou long terme avec eux», dira-t-il à ce propos. Les joueurs locaux se plaignent d’être marginalisés et oubliés par le coach national. C’est une occasion pour eux de montrer ce dont ils sont capables face à la première sélection du Liberia qui vient de boucler un stage en Tunisie avant de débarquer à Alger. Quant à Sayoud et ses camarades, après quelques jours de stage effectué au Centre national technique de Sidi Moussa (CTN), ils ont rejoint Oran, hier, en prévision du match de ce soir.  «L’objectif de ce stage est réellement de confirmer mes observations mais aussi de mettre mes joueurs dans un contexte de haute exigence. Nous allons évoluer au niveau international et, à travers les exigences que nous leur fixons, nous allons pouvoir voir comment les joueurs réagissent. Ces détails sont importants pour moi, mais aussi et surtout pour eux. C’est le meilleur moyen pour eux de passer un palier», a expliqué le coach national des locaux. C’est dire l’importance de cette empoignade, d’autant qu’il n’y aura pas beaucoup d’autres occasions pour voir ces joueurs à l’œuvre. Il faut dire que Bougherra a choisi les meilleurs éléments du championnat, même s’il déplore l’absence des joueurs de la JSK, laissés à la disposition de leur équipe qui prépare la demi-finale de la Coupe de la CAF. Il y a lieu de noter aussi la défection de deux joueurs, à savoir le gardien de but Toufik Moussaoui (CR Belouizdad) et le défenseur Hamza Mouali (Paradou AC) testés positifs à la Covid-19. Ils ont été remplacés au pied levé par le défenseur du MCA Nabil Lamara et le gardien du MC Oran Oussama Litim. Il est vrai que cette équipe ne mobilise pas les foules. Elle est loin de déchaîner les passions, comme pourrait le faire la bande de Djamel Belmadi, elle mérite toutefois tous les encouragements et de la considération. D’autant qu’elle est appelée à représenter le pays dans des manifestations importantes et prestigieuses.

Ali Nezlioui