26.9 C
New York
jeudi, mai 26, 2022
AccueilSportsEN: Belmadi, de la frustration à la rage de vaincre

EN: Belmadi, de la frustration à la rage de vaincre

C’est probablement la première fois chez nous qu’un coach ayant échoué dans sa mission de qualifier son équipe à la Coupe du monde, soit autant sollicité pour rempiler.

Aucun entraîneur n’a bénéficié d’autant d’indulgence et de respect de la part des supporters et des dirigeants que Djamel Belmadi à son poste. La question qui se posait après le revers cruel des Verts contre le Cameroun était de savoir si le coach allait accepter de poursuivre sa mission à la tête de l’équipe nationale. La question de son limogeage n’a jamais effleuré n’a jamais été évoquée, car malgré l’amère élimination la confiance dont il jouit n’a jamais été ébranlée. Il y a certainement quelques insatisfaits de son travail qui lui imputent une part de l’échec, mais la majorité écrasante des Algériens lui est complètement favorable.

Il peut s’appuyer sur ce soutien indéfectible pour construire une nouvelle équipe, à condition toutefois de se remettre en cause pour corriger les erreurs commises par le passé.

A un certain moment, on se voyait trop beau, des supporters parlaient même de la possibilité de remporter la Coupe du monde ou du moins aller loin dans cette compétition de prestige alors qu’on n’était pas encore qualifié. Cette précipitation de mettre la charrue avant les bœufs a nui énormément à la sélection nationale qui se croyait invulnérable.

Des leçons à retenir pour l’avenir, mais auparavant, il va falloir faire définitivement le deuil de cet échec aussi douloureux soit-il. Tout a été dit et fait à ce sujet, maintenant il va falloir tourner la page. Une page blanche avec de nouveaux joueurs qui apportent un nouveau souffle à l’équipe. Leur arrivée a été longuement évoquée par Djamel Belmadi dans son dernier entretien accordé à la chaîne YouTube de la FAF. Il compte sur eux pour avoir le même état d’esprit que les anciens tout en progressant pour s’imposer dans le groupe. Il s’agit de préparer le changement dans la douceur et la continuité sans brusquer les choses. Il lui faudra également revoir les méthodes de travail avec une nouvelle approche dans tous les domaines que ce soit technique, tactique ou psychologique.

La reprise sera douloureuse, mais il va falloir vite se plonger dans la compétition. Cela tombe bien, puisque les Verts seront appelés dans un peu plus d’un mois à entamer une nouvelle aventure, cette fois en Coupe d’Afrique. Il n’y a pas meilleur remède que la victoire pour oublier l’échec. Le temps va finir par soigner les plaies, d’autant que ce n’était pas la première fois qu’on connaît une telle désillusion. Belmadi a la chance de pouvoir se relever, ce qui n’était pas le cas de nombreux sélectionneurs avant lui. C’est à lui de valoriser cette confiance mutuelle en menant l’équipe nationale encore plus haut. La frustration qu’il ressent actuellement doit se transformer en rage de vaincre pour prendre sa revanche sur le sort.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES