26.9 C
New York
dimanche, août 14, 2022
AccueilSportsEN: L’avenir de Belmadi tient en haleine les Algériens

EN: L’avenir de Belmadi tient en haleine les Algériens

De mémoire de sportifs algériens, aucun autre entraîneur n’a auparavant reçu le soutien des masses comme celui qu’il a reçu et dont jouit encore Djamel Belmadi, car les Algériens veulent qu’il reste en tête des commandes techniques de la sélection algérienne pour une autre période.

Pourtant, la déception de l’élimination prématurée de la CAN ainsi que de l’échec dans les barrages qualificatifs au Mondial-2022 furent énormes. On pense notamment au second échec intervenu dans les dernières secondes du match contre le Cameroun et que tout un peuple n’a pas encore digéré. Malgré tout cela, les supporters algériens soutiennent toujours le «ministre du Bonheur», qui a préféré patienter encore avant de prendre sa décision définitive de rester ou non comme entraîneur de l’équipe nationale. Les informations concernant ce dossier restent jusqu’ici contradictoires, entre celles confirmant la prolongation de son contrat, qui a expiré dès lors qu’il n’a pas réussi à faire qualifier les Verts au Mondial, et d’autres prédisant son retrait définitif des affaires de l’équipe nationale. Dans la foulée, les spéculations vont bon train à propos des motivations qui le pousseraient à rester, et celles qui l’encouragent à décliner toute offre de renouveler son contrat. Dans tout cela, tout le monde est unanime à dire que l’avenir de Belmadi en sélection est étroitement lié à ce que va se passer au niveau des hautes sphères de la FAF et les changements que devrait connaître cette dernière dans les prochaines semaines, surtout après l’annonce par son président, Charef Eddine Amara de sa démission, avant qu’il ne reporte son départ. Pour rappel, Belmadi avait annoncé lors de la conférence de presse qui a suivi le match face au Cameroun avoir décidé de se donner un temps de réflexion avant de prendre une décision finale au sujet de son avenir avec les Fennecs. Et si l’on se réfère à ses proches, le coach national n’a pas voulu trancher définitivement sur son sort alors qu’il est plutôt favorable pour un départ, en raison du grand respect qu’il voue aux supporters algériens. Ces derniers sont nombreux d’ailleurs à continuer à lui envoyer des messages de soutien, réclamant la poursuite de sa mission avec l’équipe nationale. L’ancien joueur de Manchester City a lui-même déclaré à maintes reprises que le peuple algérien a été tout le temps son stimulant principal pour surmonter toutes les difficultés qu’il a rencontrées depuis qu’il a pris en mains la barre technique de la sélection en août 2018. Les messages de soutien que ne cesse de recevoir Belmadi de la part des fans algériens malgré le coup dur qu’ils ont subi après l’élimination des Verts dans les barrages du Mondial risquent ainsi de peser lourd dans sa décision finale. Une chose est sûre : Belmadi ne devrait pas tarder avant de rendre sa décision finale, probablement après le mois sacré de Ramadhan qu’il a préféré passer avec sa petite famille à Doha. Comme les éliminatoires de la CAN-2023 approchent à grands pas, puisqu’elles débuteront en juin prochain, le sélectionneur national devra ainsi se prononcer rapidement sur son sort afin de permettre aux responsables du football algérien de nommer son successeur au cas où il décidait de mettre un terme à son aventure avec les Fennecs.

La Fédération tunisienne dément avoir contacté Belmadi Certains médias algériens ont rapporté, en milieu de semaine passée, que la Fédération tunisienne de football est entrée en contact avec l’entraîneur de l’équipe nationale algérienne, Djamel Belmadi, en vue de diriger les  Aigles de Carthage lors de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar. L’information (ou la rumeur) a fait vite le tour de la Toile, plongeant les fans de Belmadi en Algérie dans le suspense, eux qui continuent de croire dur comme fer à l’éventualité de voir l’homme prolonger son contrat à la tête de la barre technique des Verts. Mais un membre de la Fédération tunisienne de football, Hamid Al Maghrabi, a vite mis un terme à cette rumeur, par le biais d’un post qu’il a publié sur son compte officiel sur Facebook. Ce dirigeant a écrit : «Il n’y a aucune vérité dans tout ce qui se dit à propos de l’intention de la Fédération tunisienne de football de conclure avec l’entraîneur algérien, Djamel Belmadi, ou tout autre technicien. Djalal Al Qadri est l’entraîneur de l’équipe nationale tunisienne, et c’est lui qui dirigera les Aigles de Carthage lors de la messe footballistique planétaire». Dans la foulée, tout le monde est unanime à dire que l’urgence pour les responsables de notre football est de convaincre Djamel Belmadi de rester et de poursuivre l’aventure avec les Verts. Le sélectionneur national n’a pas encore tranché son avenir, laissant planer le suspense.

La sélection algérienne devra se relever car la prochaine CAN se tiendra au mois de juin 2023 en Côte d’Ivoire.

Un challenge intéressant qui devrait permettre au coach des Verts de remobiliser le groupe.

Bessa N.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES