26.9 C
New York
jeudi, mai 26, 2022
AccueilSportsEN: Le match contre le Cameroun a déjà commencé

EN: Le match contre le Cameroun a déjà commencé

La page de la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun et son lot de déception et de désillusions, est définitivement tournée, du moins chez les joueurs de l’équipe nationale.

Ces derniers se tournent désormais vers l’avenir, notamment vers la double confrontation contre le Cameroun, qualificative au prochain Mondial au Qatar.  Un objectif à ne pas rater, voire vitale pour la continuité de l’œuvre de Djamel Belmadi à la tête de l’équipe nationale. Il ne l’a jamais caché, c’est le but principal du coach national dont l’ambition est de se qualifier à la Coupe du monde et réaliser un parcours exceptionnel. Certains sont même allés vite en besogne en criant sur tous les toits que les Verts visent le trophée de la Coupe du monde. L’amère expérience de Douala et l’implacable réalité du terrain les ont vite rattrapés, comme quoi en football tout peut aller très vite. Riyad Mahrez l’a rappelé, cette semaine dans un message posté sur les réseaux sociaux. «Quand tout se passait bien, que nous gagnions et qu’on était en haut, tout le monde était derrière nous et encore beaucoup de nos frères, fans, compatriotes sont derrière nous aujourd’hui… Mais je lis beaucoup de messages négatifs, et ça montre encore une fois que dans le foot tout va très vite dans les deux sens. Cette compétition nous aura servi de rappel », a-t-il écrit tout en promettant de revenir plus forts, lui et ses coéquipiers.« A quelque chose malheur est bon »,  dit l’adage. Ce qu’il y a de positif dans la participation complètement ratée des Verts à la Coupe d’Afrique des nations, est que tout le monde s’est remis en cause. Personne ne peut rester au sommet sans quelques piques de rappel. Celle-ci a fait mal au groupe qui ne s’attendait sûrement à sortir de la compétition aussi rapidement. Cela va certainement leur donner matière à réfléchir, ils vont certainement en discuter entre eux pour en tirer les enseignements et voir ce qui n’a pas marché. Ils auront le temps de digérer cet échec et revenir encore « plus forts », comme ils le promettent pratiquement tous. On ne peut pas en effet effacer d’un simple trait un travail colossal accompli durant trois ans, à cause d’un tournoi raté, même s’il s’agit de la CAN. Ce serait un véritable gâchis. D’autant que rien n’a vraiment changé dans le groupe. Il y a toujours cette même volonté d’aller de l’avant, cet état d’esprit infaillible qui ont toujours caractérisé la bande de Djamel Belmadi et qui lui a permis de se faire un nom sur la scène internationale.Certes l’équipe est sortie fragilisée de la CAN, mais elle a les ressources nécessaires pour rebondir rapidement. Le Cameroun, même s’il reste un adversaire respectable, n’est pas pour autant redoutable au point de le craindre. Tout reste tributaire de la manière avec laquelle on compte préparer la double confrontation contre les Lions Indomptables. Il faut savoir faire preuve d’humilité tout en restant concentré sur l’objectif principal et éviter les polémiques stériles et les provocations. Pour l’équipe nationale, le match contre le Cameroun a déjà commencé, du moins dans la tête des joueurs et celle de l’entraîneur.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES