EN: Les Verts parés pour les tests face au Nigeria et le Mexique ?

0
469

Même si elle comporte trois nouveaux noms, la liste de Djamel Belmadi dévoilée dimanche soir, est plutôt conforme à la logique.

Il a renouvelé sa confiance aux cadres de l’équipe en général sans négliger d’apporter quelques touches de fraîcheur à son groupe de 24 joueurs avec le quel il compte défier le Nigeria et le Mexique dans quelques jours. En parlant de nouveautés, la venue du Bordelais Mehdi Zerkane et celle de Messin, Farid Boulaya étaient attendues, celle en revanche du défenseur du club portugais Tondela, Abdeljalil Medioub, l’était moins. Mais elle confirme néanmoins la politique du sélectionneur national de brasser large afin de créer constamment une émulation au sein de son effectif. A noter également le retour en sélection de nombreux joueurs comme Zinedine Ferhat, Saïd Benrahma, Maxime Spano-Rahou, Mohamed Salim Fares, absent de longs mois à cause d’une méchante blessure, ou encore Mohamed Réda Halaimia dont c’est la deuxième sélection chez les Verts. Tout ce beau monde aura l’occasion de montrer ce dont il est capable et prouver leurs capacités en l’absence de quelques tauliers comme Djamel Benlamri, Youcef Belaili, Adem Ounas et Islam Slimani. Des défections notables, mais prévisibles compte tenu de leur situation actuelle en club, alors que Youcef Atal est blessé. Ce sera un beau challenge à relever pour Mahrez et ses coéquipiers face à des adversaires coriaces et d’un certain standing que ce soit le Nigeria que les Verts affronteront le 9 octobre en Autriche, ou bien le Mexique avec lequel l’équipe nationale croisera le fer le 13 octobre aux Pays-Bas. Ce sera la deuxième confrontation dans l’histoire des deux sélections. La première remonte à 1985, autant dire une éternité, dans le cadre d’un tournoi de préparation pour le Mondial 1986, disputé à Mexico. Alors conduits par Rabah Saâdane, les Verts se sont inclinés ce jour-là sur le score de 2 à 0. Quant aux oppositions entre l’Algérie et le Nigeria, on ne les compte plus tellement elles sont nombreuses. La dernière en date s’est déroulée le 14 juillet au Caire pour le compte de la demi-finale de la CAN, remportée par les poulains de Djamel Belmadi, grâce au coup-franc mémorable transformé par Riyad Mahrez dans le temps additionnel.

Il va de soi que les Nigérians voudront prendre leur revanche ce vendredi, même s’il s’agit d’une joute amicale Il faut savoir que cette rencontre de reprise intervient après presque une année d’arrêt, puisque le dernier match des Verts remonte au mois de novembre 2019 au Botswana. C’est dire combien les fans de l’équipe nationale ont hâte de voir leurs capés à l’œuvre. Les joueurs aussi sont impatients de se retrouver en stage après une longue séparation. Reste à savoir avec quel esprit et quelle forme ils vont évoluer. L’on espère que le ressort n’est pas cassé, après cette longue interruption. L’on voudrait tant qu’ils poursuivent leur marche victorieuse entamée durant la CAN en Egypte.

Ali Nezlioui