EN: Les Verts planent sur l’Afrique

0
528

C’est fait. L’équipe nationale a établi un nouveau record africain en enchaînant un 27e match sans défaite, ce vendredi, série en cours. L’on ne peut pas dire que les Verts ont cherché la facilité en allant défier la Tunisie chez elle. Une sélection qui nous a souvent mis en difficulté. Mais le coach national Djamel Belmadi voulait justement tester sa troupe, la faire sortir quelque peu de sa zone de confort pour jauger sa capacité à se mettre au diapason et au niveau de l’adversité.

Force est de constater que l’équipe est sortie grandie de cet examen piégeux. Elle a fait preuve d’une grande aisance technico-tactique et une maturité sur le plan mental qui lui a permis de dominer copieusement son adversaire, notamment en première période. Elle a su ensuite gérer à sa guise son avance deux buts jusqu’au coup de sifflet final. Les camarades de Bensebaïni ont passé un cap.

La fantastique série d’invincibilité en cours leur a donné, par ailleurs, plus d’assurance et de confiance en leurs qualités. Le premier but inscrit par Bounedjah face à la Tunisie toute en aisance et avec une facilité déconcertante témoigne de la grande classe acquise par le groupe au fil des matchs.

Le coup-franc transformé par Mahrez est une autre marque de fabrique qui fait désormais le buzz sur les réseaux sociaux. L’équipe nationale a rarement atteint ce niveau élevé par le passé. Le coach peut être fier de ses poulains et de son travail. «Nous avons mis un système tactique qui a empêché l’adversaire de jouer et d’effectuer ses habituelles sorties de balle.

On a su comment les presser, en allant les chercher dans leur camp pour les mettre en difficulté, ce qui nous a permis de marquer ces deux buts », a analysé Djamel Belmadi juste après le match.

Il ne pouvait pas rêver d’un meilleur scénario face à une équipe réputée pour sa force tactique et sa capacité à canaliser la force adverse. «C’est un vrai derby, on l’avait dit, on savait que ça allait être un match difficile, contre une bonne équipe tunisienne. Dieu merci, on est venus ici chercher la victoire et on a atteint notre objectif, car on voulait vraiment le gagner ce match.

C’est bon pour nous pour plusieurs raisons: pour la confiance, pour cette invincibilité, pour récompenser le travail des joueurs. Cela fait trois ans que je suis avec eux, ils continuent d’avoir faim, de vouloir toujours progresser », a ajouté le sélectionneur national.

Est-ce à dire que les Verts sont devenus invincibles ?

En football, il ne faut jurer de rien. Certes, les fans peuvent savourer ces succès de leurs capés, le troisième en autant de rencontres au cours du mois en cours, mais il ne faut pas non plus sauter au plafond. Il faut toujours relativiser et garder les pieds sur terre. Car le plus dur est certainement à venir. L’équipe nationale sera de plus en plus surveillée et épiée. Tous ses adversaires voudront la faire tomber de son piédestal. Dans tous les cas de figure, il faut surtout garder cet état d’esprit qui ne doit pas être ébranlé par un faux pas ou l’arrêt de cette formidable série dans

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here