26.9 C
New York
mardi, novembre 30, 2021
AccueilSportsEN: Plus de place au doute

EN: Plus de place au doute

La large victoire obtenue par les Verts à Niamey face au Niger a permis au sélectionneur de remettre les choses en place, notamment après le doute qui s’est installé dans le groupe suite au nul concédé devant le Burkina Faso.

Le mauvais feuilleton Delort a également ébranlé quelque peu la sérénité de l’équipe qui n’a pas jamais connu un tel désordre sous le règne de Djamel Belmadi. Une petite crise à laquelle les joueurs ont répondu sur le terrain en allant étriller les Nigériens chez eux. Tout est rentré dans l’ordre. Il fallait néanmoins une telle réaction pour montrer sa force mentale dans les moments difficiles. Le succès enregistré en déplacement a fait un bien fou aux Algériens et les a reboostés pour la suite. Ils avaient besoin d’une telle démonstration de force pour prouver à eux-mêmes qu’ils étaient toujours aussi  forts et redoutables. Le coach national  peut désormais penser aux rendez-vous décisifs du mois de novembre prochain et les préparer dans un climat emprunt de sérénité et de confiance. D’autant que l’on s’achemine vraisemblablement vers une finale du groupe face au Burkina Faso à Blida. On ne va pas se mentir, le match contre Djibouti qui aura probablement lieu au Caire, sera une simple formalité pour les Verts. Dans tous les cas de figure, le plus important est de ne pas perdre contre les Burkinabés pour passer au tour décisif des barrages. En cas de succès face aux Djiboutiens, Belaïli et ses coéquipiers n’auront plus besoin que d’un seul point face aux Etalons pour se qualifier, compte tenu de leur goal-average très favorable par rapport à leurs adversaires. Autant dire que l’équipe nationale est dans le bon couloir pour finir à la première place de son groupe. Le plus dur ne sera pas fait pour autant, car il y aura encore une étape plus difficile à franchir. Celle des barrages contre l’une des sélections qui aura également fini première de sa poule. Si l’équipe nationale conserve sa place dans le Top 5 dans le classement Fifa, au moment du tirage au sort du 3e  et dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 qui aura lieu le samedi 18 décembre prochain à Doha, elle pourra éviter des grosses cylindrées comme le Sénégal, le Maroc ou encore la Tunisie. En revanche, elle peut hériter de la Côte d’Ivoire, le Cameroun, l’Egypte ou le Ghana. Ce sera un tour couperet. Une double confrontation où il n’y a pas de place à l’erreur. On n’en est pas encore là. Il ne s’agit pas non plus de brûler les étapes. Nos capés doivent d’abord se concentrer et penser à leur prochain challenge, celui de se défaire du Burkina Faso.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES