EN: Une attaque de feu pour Belmadi

0
218
Le sélectionneur de l équipe nationale algérienne de football, Djamel Belmadi Ph :Fateh Guidoum / PPAgency

A quelques jours du début des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 contre Djibouti (le 2 septembre à Blida) et le Burkina Faso (le 7 septembre à Marrakech), quel est l’état de forme de nos capés, notamment les habituels titulaires?

Il faut savoir que les internationaux algériens évoluant au Qatar, comme Bounedjah, Belaïli et Benlamri n’ont pas encore entamé la saison. C’est le cas aussi de Bedrane et de Benayada en Tunisie. A vrai dire pratiquement tous les joueurs de l’équipe nationale n’ont pas beaucoup de matchs dans les jambes, mais cela ne devrait poser un problème sérieux, car toutes les sélections sont logées à la même enseigne en ce début de saison. Il y a lieu de souligner néanmoins la belle forme affichée déjà par Mahrez, même s’il n’est pas toujours titulaire à Man City. La coqueluche des Verts est toujours efficace. Hier samedi, Mahrez a contribué dans le large succès (5 – 0) de son équipe face à Arsenal en étant passeur décisif sur le cinquième but. Son entrée en cours de match lors des deux dernières sorties de City en Premier League n’a nullement affecté son moral. Bien au contraire, il répond toujours présent. C’est de bon augure avant de rejoindre le stage de l’équipe nationale. Toujours en Angleterre, Benrahma brille tout autant que son équipe West Ham en Premier League. Il est devenu un élément incontournable dans l’équipe de David Moyes en ce début de championnat. Le milieu de terrain algérien le lui rend bien, puisqu’il se distingue de match en match, même si les Hammers ont été accrochés hier par Crystal Palace. Il devient du coup un potentiel titulaire dans le onze national. En tout cas, le coach peut compter sur lui tout comme sur les Ghezzal ou Boudaoui dont l’ascension à Nice est remarquable. Malgré une rude concurrence, l’ancien du PAC a pu se frayer une place de titulaire que personne ne peut lui contester chez les Aiglons. Il confirme tout le bien que l’on pense de lui. Slimani, pour sa part, est devenu un remplaçant de luxe à Lyon. Le meilleur buteur de l’équipe nationale en exercice a réalisé une bonne intersaison grâce à son abnégation et sa volonté de fer. Slimani est égal à lui-même, il déçoit rarement ses entraîneurs. C’est un plus pour la sélection dans tous les cas de figure. La présence de Delort est aussi un atout non négligeable pour les Verts. Il faut avouer que Djamel Belmadi possède une attaque qui a fière allure pouvant faire sauter n’importe quelle défense. Il dispose également de beaucoup de choix dans pratiquement tous les postes, malgré quelques absences notables comme celles de Guedioura, Abeid, Boulaya, Ounès ou encore Atal. Avec tout le respect que l’on doit à la sélection de Djibouti, l’équipe nationale ne devrait pas trouver beaucoup de difficultés pour s’imposer à domicile pour son premier match de reprise. Reste à savoir si le public sera de la partie. Il se peut qu’un nombre restreint de spectateurs (on parle de 5000), soit autorisé à assister à la rencontre des Verts au stade Mustapha-Tchaker. Mais pour le moment, il n’y a rien d’officiel.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here