26.9 C
New York
dimanche, août 14, 2022
AccueilSportsEN: Une nouvelle ère commence...

EN: Une nouvelle ère commence…

Le stage de l’équipe nationale a débuté ce lundi avec la présence de 21 joueurs sur les 25 convoqués par le staff technique. Le groupe s’est néanmoins complété hier mardi avec l’arrivée de Mustapha Zeghba, Anthony Mandrea, Sofiane Bendebka et Ismaël Bennacer.

Les Verts démarrent ainsi une nouvelle aventure que l’on espère exaltante avec un autre état d’esprit en transformant la grande frustration de l’élimination du Mondial en rage de vaincre. Au-delà du sentiment d’injustice qu’ils ressentent actuellement, Djamel Belmadi et sa bande savent qu’ils ont une revanche à prendre sur le sort. C’est une source de motivation supplémentaire dont il faudra puiser, d’autant que les cadres de l’équipe sont toujours présents dans l’équipe. Seuls quelques-uns d’entre eux n’ont pas été appelés pour ce stage,  mais ils ont toujours l’occasion de revenir en sélection s’ils retrouvent le niveau dans les semaines à venir. On pense notamment à Baghdad Bounedjah, Sofiane Feghouli et Djamel Benlamri qui n’ont pas encore dit leur dernier mot. En attendant, l’occasion est donnée à de nouveaux joueurs pour faire leurs preuves. En effet, ce stage a la particularité d’être une découverte pour des jeunes joueurs comme Billel Omrani, Abdelkahar Kadri, Yanis Hamache ou encore Ryad Benayad. «Je suis là pour saisir ma chance, et prouver que j’ai les qualités pour donner un plus à mon pays. J’espère être à la hauteur des attentes», a déclaré le sociétaire de l’ESS qui est le seul joueur évoluant en Ligue 1 appelé par Djamel Belmadi. C’est une occasion inouïe pour lui de marquer sa présence au sein de la sélection, en l’absence de certains tauliers. Il est vrai aussi que l’équipe nationale a besoin de sang neuf pour se régénérer. Mais Belmadi a surtout besoin de joueurs performants au plus haut niveau pour faire face à l’adversité. «Cet été sera important pour nos joueurs qui devront prendre les bonnes décisions pour être plus compétitifs l’année prochaine», a indiqué le coach national à ce propos. Il n’y a pas de conditions particulières pour être appelés en sélection sauf celle d’être compétitifs et en bonne forme. Cela reste valable pour tout le monde. D’où l’importance de faire le bon choix, cet été, notamment pour les joueurs qui négocient actuellement leur transfert. On aura déjà une idée sur l’équipe dès ce samedi à l’occasion du premier match des éliminatoires de la CAN 2023 face à l’Ouganda au stade du 5-Juillet. Une rencontre qui ne sera pas de tout repos pour nos capés devant un adversaire pas vraiment facile à manier, comme l’a rappelé le coach national. «C’est une équipe accrocheuse qui a battu le Kenya et accroché le Mali. C’est une équipe qui encaisse très peu de buts et très difficile à manœuvrer», a-t-il souligné. D’autant que ce match est le premier après la débâcle camerounaise. C’est dire l’importance de bien le négocier pour chasser le doute. Rien de mieux que la victoire pour entamer la nouvelle ère sous les meilleurs auspices. Elle devient même impérative dans le contexte actuel.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES