Evènement: L’Institut italien d’Alger dévoile son programme culturel

0
1799
Photo L'Echo d’Algérie@

L’Institut culturel italien offrira au grand public un programme riche en activités dès ce mois d’octobre, ont indiqué, hier, les organisateurs de ces événements, en présence de l’ambassadeur de l’Italie en Algérie, Pasquale Ferrara.

Dans une conférence de presse animée au siège de l’institution culturelle, Pasquale Ferrara, ambassadeur d’Italie à Alger a présenté les grandes lignes de ce programme qui repose principalement sur trois axes : la promotion de la langue et la culture italienne, les arts et les spectacles, l’Italie, la culture et la Méditerranée. D’emblée, l’ambassadeur a tenu à signaler les activités de l’institut qui active en Algérie depuis 1963. «Notre institut a réalisé un excellent travail. L’année passée, l’Institut a présenté 50 initiatives dans le domaine culturel. L’Italie était l’invitée d’honneur dans le Festival international de la Bande dessinée d’Alger», a-t-il dit. Autre évènement qui a connu le succès, selon lui, la Journée du Design italienne où la recherche d’échange et de coopération dans le domaine culturel est d’actualité entre les deux pays. Le programme s’étale du mois d’octobre à décembre. Il repose sur trois axes. Le premier concerne la langue italienne. Ferrara a noté que cette langue est de plus en plus présente en Algérie.

«Depuis 2003, elle est devenue la 3e langue étudiée dans les lycées. Actuellement plus de 11 000 élèves étudient l’Italien dans les écoles sans oublier les trois départements : l’université d’Alger 3, Blida et Annaba où on étudie cette langue», a ajouté le diplomate en mettant en avant les efforts engagés pour renforcer la présence de cette langue à l’instar des cours organisés au profit de 90 professeurs algériens en partenariat avec le ministère de l’Eduction nationale. Pour le volet «Cinéma», un programme varié est proposé au grand public. Dans le cadre de la 17e «semaine de la langue italienne dans le monde», plusieurs événements marqueront cette occasion et qui auront lieu du 17 au 22 octobre 2017. Organisée par l’Institut italien en collaboration avec l’Ambassade d’Italie à Alger et les départements d’Italien des universités algériennes, cette semaine sera dédiée à l’Italien au cinéma, l’Italien dans le cinéma». Des spécialistes et formateurs italiens seront présents pour discuter sur les nouvelles approches pédagogiques sur la représentation de la langue italienne au cinéma, ont indiqué les organisateurs. Il s’agit également de la participation à la 22e édition de Salon international du livre d’Alger (SILA), qui se tiendra du 26 octobre au 5 novembre 2017. L’Italie sera présente à ce carrefour intellectuel avec un stand aux couleurs de ce pays. Elle sera représentée par deux écrivains. A cette occasion un livre essai sur les réseaux sociaux, leur usage et leur impact sur les relations entre les personnes, a indiqué pour sa part, Maria Battaglia, l’attachée culturelle de cette institution. La 2e partie des activités est consacrée aux arts et les spectacles. Parmi les évènements phares de la saison culturelle, la participation au Festival culturel international de musique symphonique organisé par le ministère de la Culture.

L’Italie sera le pays invité d’honneur de cette édition. Un orchestre composé de 23 musiciens offrira un concert le 15 octobre prochain. Un hommage à l’opéra italien sera dédié le 14 octobre avec trois artistes italiens et l’Orchestre national symphonique d’Alger. «Il y a également une possibilité d’organiser une opéra. On travaille pour concrétiser cette idée dans le cadre de cet hommage», a déclaré l’ambassadeur. La musique de la Sardaigne s’invitera à Alger et Oran où deux spectacles sont au programme. Les enfants, quant à eux, ils auront leur part de ces activités, à travers la projection des films destinés à cette catégorie, tous les mardis, à partir du 28 novembre et cela jusqu’au 19 décembre. S’agissant du 3e axe, il concerne la thématique : l’Italie, la culture et la Méditerranée. L’Italie est une puissance culturelle dans la Méditerranée. Il s’agit de l’histoire, des traditions et du patrimoine à partager, selon Ferrara qui a souligné le contexte culturel de la Méditerranée au-delà du contexte militaire, politique et le flux migratoire. Un autre évènement est programmé dans ce volet. Il s’agit de la 2e semaine de la cuisine italienne dans le monde. «Quand on parle de la cuisine c’est la tradition, la sécurité alimentaire et l’environnement», a ajouté l’interlocuteur. Le thème choisi pour cette édition sera focalisé sur la rencontre des territoires, en particulier avec la région Sardaigne.

Ce choix, expliquent les organisateurs, repose sur les liens historiques, culturels et commerciaux que cette région a entretenus avec l’Algérie au cours des siècles. «La philosophie de cette semaine est : slow food et slow life, ce qui veut dire en dégustant les plats on retrouve le sens de l’humanité et des relations», a-t-il fait savoir en relevant que des rencontres seront dédiées à l’archéologie, un domaine dans lequel les deux pays maintiennent une coopération, notamment en matière de la préservation des œuvres d’art, la restauration et la valorisation touristique des aires archéologiques. Des programmes de formation sont offerts aux archéologues algériens.