Exploration et production de pétrole en Algérie: La compagnie pétrolière danoise Maersk Oil veut renforcer son partenariat avec Sonatrach

0
1316

Le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a reçu, à Alger, son homologue de la compagnie pétrolière danoise Maersk Oil, Gretchen H. Watkins, laquelle a souhaité renforcer son partenariat avec Sonatrach en relevant l’importance de l’Algérie dans la stratégie de développement de Maersk Oil, a indiqué, hier, Sonatrach dans un communiqué. Lors de cette rencontre, les deux parties ont abordé les projets de partenariat en cours en Algérie et les perspectives d’investissements dans l’exploration et la production de pétrole en Algérie. Ould Kaddour et Watkins ont également examiné l’état des relations entre Sonatrach et Maersk Oil en vue de renforcer une coopération mutuellement bénéfique. A cette occasion, Watkins a soutenu que «l’Algérie est un pays important dans la stratégie de développement de Maersk Oil à l’international». Dans ce sens, la PDG de Maersk Oil a exprimé «la volonté de sa compagnie d’investir davantage en Algérie et de renforcer son partenariat avec Sonatrach», note la même source. Pour sa part, Ould Kaddour s’est dit ouvert à toute proposition de nature à entretenir l’excellence des relations entre les deux compagnies. Il a également relevé que pour Sonatrach, «le partenariat contribue positivement au développement de l’industrie nationale des hydrocarbures à travers la prise en compte de l’expertise étrangère dans l’amélioration et le développement des processus industriels et du savoir-faire technologique». Pour rappel, Maersk Oil est présente dans l’amont pétrolier et gazier en Algérie depuis de nombreuses années, notamment sur les champs de Berkine. Un mémorandum d’entente sur la coopération a été signé en octobre 2016 entre le Groupe Sonatrach et Maersk, qui a pour objectifs d’asseoir un partenariat solide basé sur un cadre propice pour la recherche et la réalisation de nouvelles opportunités de coopération entre les deux compagnies dans de nouveaux projets dans l’amont pétrolier et gazier. Sonatrach a toujours recherché les meilleurs voies et moyens de développer et de diversifier le partenariat, selon le principe de «gagnant-gagnant» en veillant à garantir la rentabilité de l’investissement et l’optimisation des coûts, ainsi que l’application des nouvelles technologies et de nouveaux modèles d’affaires. Watkins avait aussi été reçue mardi dernier par le ministre de l’Energie, Noureddine Bouterfa.