Face aux défis sécuritaires: L’Algérie appelle au renforcement du front intérieur

0
293

Les participants à une journée parlementaire sur le thème «Algérie et Afrique : opportunités et défis» ont appelé hier  à renforcer le front intérieur pour faire face aux différents défis sécuritaires.

Lors de cette journée parlementaire organisée par la commission de la défense nationale de l’Assemblée populaire nationale (APN), les intervenants ont plaidé pour «la conjugaison des efforts de tous et le renforcement du front intérieur pour faire face aux défis sous toutes leurs formes». Dans son intervention sur «le rôle de l’Armée nationale populaire (ANP) dans la mise en œuvre de la stratégie de l’Algérie face aux menaces sécuritaires à ses frontières», le colonel Mustapha Merah a estimé que «le développement du système de défense nationale pour qu’il puisse protéger la souveraineté nationale exige des efforts concertés de tous les secteurs nationaux, ainsi qu’un front fort et unifié prêt à protéger la patrie contre toute menace de l’intérieur et de l’extérieur». Selon lui, le lien Armée-Nation représente «la pierre angulaire pour contrecarrer tous les plans hostiles à notre patrie». «La préservation de la sécurité de l’Algérie et le renforcement de sa stabilité est la raison d’être de l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN)», a-t-il soutenu. A cette occasion, il a présenté un exposé détaillé sur les menaces sécuritaires aux frontières, notamment celles liées aux phénomènes du terrorisme et du crime organisé, à la drogue et à la migration clandestine, mettant en exergue les approches qui sous-tendent la stratégie nationale pour faire face à ces menaces.

Dans son intervention sur «la diplomatie économique algérienne en Afrique», le directeur de la promotion des échanges économiques au ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Rabah Fasih, a appelé à renforcer les opportunités d’investissement en Afrique à la faveur des ressources humaines et naturelles que recèle l’Algérie. Pour sa part, Mohamed Khodja, de la Faculté des sciences politiques et des relations internationales, a évoqué les dimensions de la concurrence internationale en Afrique et ses retombées géopolitiques sur l’Algérie, soulignant l’importance de développer les relations commerciales entre l’Algérie et l’Afrique. La Journée parlementaire dont l’ouverture a été présidée par le président de l’APN, Brahim Boughali, a vu la participation de représentants des corps de sécurité, de chefs de partis politiques et d’enseignants universitaires.

  1. A.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here