26.9 C
New York
mardi, novembre 30, 2021
AccueilSportsFAF: La mise en conformité des statuts repoussée, jusqu’à quand ?

FAF: La mise en conformité des statuts repoussée, jusqu’à quand ?

Dans un communiqué laconique, la FAF annonce la tenue, ce matin à partir de 10h, d’une assemblée générale extraordinaire avec  un seul et unique point inscrit à l’ordre du jour: le changement de système de compétition.

«La Fédération algérienne de football (FAF) tiendra une Assemblée générale extraordinaire (AGEx), le dimanche 21 novembre 2021 (10h00) à l’hôtel Aurassi, à Alger, avec comme unique point inscrit à l’ordre du jour : le changement du système de compétition», lit-on sur le site officiel de la Fédération. Point de mise en conformité des statuts de la FAF avec ceux de la Fifa à l’ordre du jour, comme l’exige depuis quelque temps déjà, l’instance mondiale du football. Pourtant la FAF, dans un communiqué publié au début du mois, a bien inscrit ce point à l’ordre du jour de sa prochaine AG extraordinaire. Il semblerait que ce dossier délicat n’a pas encore obtenu l’aval des pouvoirs publics, ce qui explique son renvoi à une date ultérieure, pour ne pas dire aux calendes grecques. Lors de la réunion entre le président de la Fédération algérienne de football (FAF et les présidents de Ligues, tenue ce mercredi 17 novembre, Charaf-Eddine Amara a seulement évoqué le  projet de mise en conformité des statuts de la FAF sans pour autant fixer une date pour son adoption. «Ce dossier a nécessité un travail colossal et en profondeur avec des consultations en continue avec le Ministère de la jeunesse et des sports et la FIFA, afin de mettre en cohésion, voire en adéquation ce document avec la loi nationale sur le sport et la réglementation de l’instance mondiale de football», s’est-il contenté de dire. Il semblerait justement que c’est «l’adéquation» de ce document avec «la loi nationale sur le sport et la réglementation de l’instance mondial du football» qui poserait problème. Sinon comment expliquer tout ce retard pour son adoption. Il faut savoir que les nouveaux statuts confèrent de plus larges prérogatives et une grande autonomie aux associations au détriment des pouvoirs publics, ce qui est en complète contradiction avec la loi nationale sur le sport. Les autorités craignent du coup de perdre leur mainmise sur la plus grande Fédération sportive du pays. Une situation de blocage qui risque de mettre la FAF en conflit avec la Fifa. Une chose est sûre, cependant, La Fédération ne peut pas reporter indéfiniment l’adoption de ce projet. Tôt ou tard, la Fifa va mettre la pression sur la Fédération pour en finir avec ce dossier auquel son président Gianni Infantino tient beaucoup. Ce répit ne durera pas longtemps. En attendant de trouver une issue à cette crise qui ne dit pas son nom, les membres de l’AG de la FAF vont une nouvelle fois adopter le changement de système de compétition. Un système de compétition qui a été changé il y a juste deux ans sous le règne de Kheireddine Zetchi, par cette même composante, faut-il le rappeler. Ce qui dénote la légèreté et l’insouciance avec laquelle est géré le football chez nous. Mais cela ne nous étonne guère, car il n’y a jamais eu de continuité dans la travail au niveau de la FAF. Chaque président qui arrive efface ce qui a été accompli par son prédécesseur. Un mode de gouvernance qui ne mène nulle part…

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES