France: Macron reçoit Poutine à Versailles pour un dialogue «sans concession»

0
1386

Le nouveau président français Emmanuel Macron a reçu, hier, Vladimir Poutine au Château de Versailles, pour discuter de différents dossiers comme la Syrie ou l’Ukraine. «On peut imaginer que la conversation va être franche et assez directe.

Emmanuel Macron ne s’interdira rien y compris les questions qui ont trait aux libertés», a déclaré hier matin la ministre des Affaires européennes Marielle de Sarnez. Macron a promis un «dialogue exigeant», «sans aucune concession», avec son homologue russe, qui l’avait appelé à «surmonter la méfiance mutuelle» dans un message de félicitations après son élection, a-t-elle ajouté. Au menu des discussions des deux hommes lundi : les relations franco-russes, leurs visions respectives de l’avenir de l’Union européenne, la lutte antiterroriste et les crises régionales, l’Ukraine et la Syrie, mais aussi la Corée du Nord et la Libye. «Beaucoup de choses vont dépendre de la première rencontre», a estimé, hier, l’ambassadeur russe en France, Alexandre Orlov sur la radio Europe 1. Lui aussi a jugé «très important» de «commencer à dissiper cette méfiance qui s’est accumulée ces dernières années. Je crois qu’en quelques heures on peut déjà faire un petit bout de chemin». Les deux dirigeants se retrouveront en tête-à-tête à la mi-journée, puis déjeuneront, entourés de leurs délégations, tiendront une conférence de presse conjointe et inaugureront l’exposition qui sert de prétexte à cette rencontre. Pour Emmanuel Macron, il est nécessaire de «parler avec la Russie» de la crise syrienne afin de «changer le cadre de sortie de la crise militaire» et de «construire de manière beaucoup plus collective une solution politique inclusive»