François Fillon annonce qu’il ne retirera pas sa candidature malgré sa convocation par la justice

0
911

Depuis son siège de campagne à Paris, le candidat républicain à la présidentielle française s’est exprimé ce mercredi 1er mars. Le candidat des Républicains est dans le viseur de la justice depuis les révélations du Canard enchaîné sur les emplois présumés fictifs de son épouse et de deux de ses enfants comme collaborateurs. Rappelons que sa visite prévue ce matin à 8h, au salon de l’agriculture, destination incontournable pour tous les candidats à la présidentielle française a été annulé à la dernière minute. D’ailleurs, des membres de son équipe de campagne l’attendaient déjà au Salon de l’agriculture quand la nouvelle de l’annulation de sa visite est tombée, peu après 8 heures. Depuis son siège de campagne d’où il s’est exprimé en cette fin de matinée, il a annoncé officiellement maintenir sa candidature, notant « Je vous demande de résister. Je le fais. Ma famille le fait, malgré tous les tourments. Ma famille politique le fera. (…) Oui, je serai candidat à la présidence de la République et nous tirerons de ces épreuves, avec ce qu’elle comporte de juste et d’injuste, le surcroît de force qu’il nous faut pour l’emporter ». Ajoutant « La France est plus grande que mes erreurs, plus grande que les partis pris d’une large partie de la presse. (…) Ne vous laissez pas abuser, ne laissez personne décider de votre choix. ». François Fillon a donc choisi la carte de la contre-offensive. Après avoir dénoncé les méthodes de la justice, il réaffirme son intention d’aller « jusqu’au bout » de sa candidature à l’élection présidentielle.

Il a également précisé qu’il était destinataire d’une convocation le 15 mars par les juges en vue d’une mise en examen. « Mon avocat a été informé que je serai convoqué le 15 mars par les juges d’instruction afin d’être mis en examen », a déclaré François Fillon. « Depuis le début, je n’ai pas été traité comme un justiciable comme les autres », a dénoncé le candidat de la droite, ajoutant néanmoins qu’il se rendrait à cette convocation.