Frater-Razez célèbre la Journée mondiale de la trisomie 21: Une rencontre de nature à éveiller les consciences

0
343

La deuxième session de formation au profit des journalistes a porté sur la prise en charge des personnes atteintes de la trisomie 21 et les difficultés rencontrées par cette catégorie.

À l’occasion de la Journée mondiale de la trisomie 21  les laboratoires Frater-Razes, en collaboration avec l’Association nationale de l’insertion scolaire et professionnelle des Trisomiques Algérie (ANIT) ont tenu à symboliser la trisomie 21 et sensibiliser le public au sujet de cette anomalie chromosomique congénitale, première cause de déficit intellectuel d’origine génétique.

Cette journée dédiée aux journalistes a été organisée et animée par des experts afin de mettre en exergue le devoir de défendre les droits des personnes porteuses de trisomie 21, leur inclusion, leur santé et leur bien-être. Dans son intervention, Mme El Mansali présidente de l’association nationale pour l’insertion scolaire et professionnelle des trisomiques « ANIT »  s’est longuement étalée sur les contraintes rencontrées par les familles et l’association à savoir  une prise en charge tardive  de scolarisation et les inscriptions des enfants trisomiques dans les écoles. En ajoutant que seulement 575 enfants trisomiques sont inscrits dans des écoles publiques, mais dans des classes spéciales.  En outre, beaucoup d’école n’acceptent pas d’inscrire les trisomiques, un obstacle majeur empêchant ces enfants de se développer et de grandir dans des conditions optimales. La trisomie chez les adultes est la préoccupation majeure de Mme Mammeri directrice de l’école d’enseignement des arts de la scène qui accueille de dizaines personnes trisomique afin de contribuer à leur formation professionnelle en insistant sur les difficultés rencontrées par cette catégorie de personnes qui ont des compétences miraculeuses dans les métiers de l’artisanat et les arts. Dans ce cadre, ces enfants et adultes sont formés sur les expressions corporelles, tout en travaillant à développer leur prononciation et à leur donner des informations sur les principes de base de la scène, comme l’explique la directrice de cette académie. De son côté, le directeur général des laboratoires FRATER-RAZES Chadi El Hassan a expliqué à l’occasion que l’objectif principal de cette journée est de sensibiliser les médias sur l’importance de la prise en charge de cette catégorie longuement délaissée par la société.

Sarah Cheriet

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here