26.9 C
New York
mardi, juillet 5, 2022
AccueilMondeGuerre en Ukraine: Kiev de nouveau ciblée par des frappes, l’armée...

Guerre en Ukraine: Kiev de nouveau ciblée par des frappes, l’armée ukrainienne résiste toujours

La guerre se poursuit en Ukraine, ce vendredi et la Russie vient d’annoncer qu’elle allait intensifier ses frappes sur la capitale, Kiev, justifiant ce regain de violence de par des attaques ukrainiennes en territoire russe. 

Une usine d’armement en banlieue de la capitale aurait été détruite, selon le Kremlin. Moscou n’a en revanche toujours pas lancé l’offensive massive redoutée dans le Donbass, à l’est, et peine à prendre le contrôle total du port de Marioupol, au sud. Le naufrage du navire «Moskva» en mer Noire, confirmé dans la nuit, est par ailleurs, un nouveau revers majeur pour l’armée russe dans cette guerre en Ukraine. Ces déboires militaires ainsi qu’une nouvelle aide de 800 millions de dollars d’armements promise par Joe Biden aux Ukrainiens, et comprenant des blindés et des canons de longue portée, pourraient inciter Vladimir Poutine à intensifier encore ses attaques, selon plusieurs observateurs. Les revers militaires en Ukraine pourraient aussi inciter le président russe à recourir à une «arme nucléaire tactique ou de faible puissance dans ce pays», a prévenu William Burns, le chef de la CIA, principale agence de renseignement américaine, cité par l’AFP. «Nous n’avons pas vraiment constaté de signes concrets comme des déploiements ou des mesures militaires qui pourraient aggraver nos inquiétudes», a-t-il toutefois nuancé. Il apparait que les forces russes s’empareront probablement de Marioupol dans les jours à venir, selon plusieurs observateurs, dont le ministère de la Défense français. Ce dernier rapportait, hier, dans son point de situation que les «dernières poches de résistance ukrainiennes» étaient toujours le lieu de combats. La Russie devrait donc, sauf surprise, prendre possession de ce port stratégique sur la côte de la mer d’Azov. La Russie continue aussi visiblement à préparer une offensive plus large dans le Donbass. Pour préparer cette attaque majeure depuis le début de la guerre en Ukraine, des regroupements de troupes ont été rapportés dans l’Oblast de Kharkiv, ville toujours en proie à d’intenses bombardements. Les dernières actus majeures. Malgré cette réorientation, les Russes restent engagés dans «la plus grande opération militaire russe depuis 1945», comme le rappelait l’historien militaire Michel Goya, par ailleurs, ancien colonel des troupes de marine, dès les premiers jours du conflit. On aurait tendance à l’oublier en raison de son si vaste voisin, mais l’Ukraine est, derrière la Russie, le plus grand État d’Europe (603,548 km²), devant la France (543 940 km²). Le principal retournement de ces dix derniers jours est la fin – au moins temporaire – de la bataille de Kiev. Face aux contre-attaques ukrainiennes, les Russes se sont retirés dans les premiers jours d’avril alors qu’ils n’étaient qu’à 30 km du centre de la capitale. La prise du berceau de la Rus de Kiev du IXe siècle – premier grand État slave dont l’Ukraine et la Russie se disputent la descendance historique – et même le siège de la cité de 2,8 millions d’habitants étaient hors de portée des Russes : il leur aurait fallu tenir une zone circulaire de 100 à 150 km de périmètre pour l’encercler. Même s’ils n’ont pas formellement été battus – puisqu’ils se sont retirés de la région – cela sonne comme une erreur militaire pour le Kremlin puisque, depuis le 24 février, en termes d’ampleur des déploiements, le front du Nord apparaissait comme le plus stratégique.

  1. S.
ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES