26.9 C
New York
mardi, juillet 5, 2022
AccueilMondeGuerre en Ukraine: «Les forces russes ont transformé le Donbass en enfer»,...

Guerre en Ukraine: «Les forces russes ont transformé le Donbass en enfer», a déclaré Volodymyr Zelensky

Les forces russes ont transformé le Donbass en «enfer», a déclaré Volodymyr Zelensky dans la nuit de jeudi à vendredi. Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a affirmé que les forces de Moscou et des séparatistes avaient pris le contrôle de la quasi-totalité de Lougansk, une des deux régions du Donbass.

L’armée russe «a intensifié ses offensives et tentatives d’assaut» dans le Donbass, globalement toutes repoussées, et a bombardé  «toute la ligne de front», a, de son côté, indiqué le ministère ukrainien de la Défense. Les pays du G7 ont promis, vendredi, de mobiliser 19,8 milliards de dollars américains (25,4 milliards de dollars canadiens) pour soutenir les finances de l’Ukraine, selon leur déclaration à l’issue d’une réunion des ministres des Finances en Allemagne. Ces fonds permettront d’«aider l’Ukraine à combler son déficit financier et permettre la continuité des services de base au peuple ukrainien».

Le document ne précise pas la contribution de chaque pays et organisation internationale à l’enveloppe totale, ni la proportion de prêts et aides directes. La Russie annonce qu’un peu moins de mille militaires ukrainiens, retranchés sur le site sidérurgique d’Azovstal, à Marioupol, se sont rendus depuis lundi. Volodymyr Zelensky a lui, mardi soir, déclaré que la mission d’évacuation des soldats ukrainiens de Marioupol continuait.

Une dizaine de civils tués à Donetsk, annonce le gouverneur régional Le gouverneur régional de Donetsk, Pavlo Kirilenko, affirme dans un message publié sur Facebook, mercredi, que les forces russes ont tué dix civils dans sa région. «La Russie tue des civils ! Le 18 mai, les Russes ont tué dix civils dans la région de Donetsk : sept à Lyman et trois à Bakhmut. Deux enfants ont été tués : un à Lyman et un à Bakhmut», a déclaré M. Kirilenko, qui ajoute que sept autres civils ont été blessés,  mercredi. «Il est encore impossible de déterminer le nombre exact de victimes à Marioupol et Volnovakha. Tous les Russes seront tenus responsables de ces crimes !», dit-il.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES