26.9 C
New York
mardi, juillet 5, 2022
AccueilMondeGuerre en Ukraine: Vote à l’Onu suspend la Russie du Conseil des...

Guerre en Ukraine: Vote à l’Onu suspend la Russie du Conseil des Droits de l’Homme

La Russie concentre son offensive sur l’est du pays, où la population est appelée à fuir. La tension autour de Kiev, elle ne se relâche pas.

Les États-Unis et l’Union européenne ont décidé de nouvelles sanctions et l’Onu a suspendu la Russie du Conseil des Droits de l’Homme. Mais l’unité internationale s’est effritée avec 58 abstentions et 24 votes contre la suspension. La France annonce l’envoi de gendarmes et de magistrats à Boutcha pour «aider à constater les massacres». Sur le terrain Vingt-six corps ont été extraits par les secouristes ukrainiens des décombres de deux immeubles d’habitation bombardés à Borodyanka, au nord-ouest de Kiev, a annoncé la procureure générale d’Ukraine Iryna Venediktova. C’est «la ville la plus détruite de la région» de la capitale, a-t-elle souligné sur Facebook, ajoutant qu’«il est difficile de prévoir combien il va y avoir de morts» au total à Borodyanka, où «seule la population civile a été visée».

La Russie décide son retrait anticipé du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU La Russie a décidé son retrait anticipé du Conseil des Droits de l’Homme (CDH) des Nations unies, a annoncé, jeudi, le ministère russe des Affaires étrangères. Elle «considère la résolution adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU le 7 avril à New York visant à suspendre le siège de la Fédération de Russie au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU comme une mesure illégale et politiquement motivée visant à sanctionner de manière provocante un Etat souverain membre de l’ONU qui mène une politique intérieure et étrangère indépendante», a-t-il dit dans un communiqué. Le CDH est aujourd’hui monopolisé par un groupe d’Etats qui l’utilisent à des fins opportunistes, a dénoncé le ministère. «S’étant proclamés une référence en matière de Droits de l’Homme, ces Etats sont directement impliqués dans des violations flagrantes et massives des Droits de l’Homme», a-t-il accusé. La Russie continuera à contribuer à la protection des Droits de l’Homme bien qu’elle ait décidé de se retirer du CDH, a conclu le ministère.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES