26.9 C
New York
mardi, janvier 25, 2022
AccueilCultureHistoire: Le parcours du stratège Zighoud Youcef tombé au champ d’honneur

Histoire: Le parcours du stratège Zighoud Youcef tombé au champ d’honneur

L’Institut national d’études de stratégie globale (INESG) a organisé, ce dimanche à Alger, un séminaire sur le parcours militant du chahid, Zigoud Youcef et son rôle dans l’offensive du Nord-Constantinois, à l’occasion du double anniversaire commémorant l’offensive du Nord-Constantinois et le Congrès de la Soummam (20 août 1955-1956).

Dans ce cadre, l’enseignant et historien Mohamed Lahcen Zeghidi a mis en exergue «le génie militaire ardent du chahid qui lui a permis de réaliser une victoire historique concrétisée dans l’offensive du Nord- Constantinois qui constitue un tournant décisif dans l’histoire de la lutte armée, vu ses réalisations aux niveau national et international». Rappelant les circonstances ayant mené au déclenchement de cette offensive, notamment «le blocus» imposé par le colonisateur français sur la région des Aurès, M. Zeghidi a évoqué la réunion historique (22 juin-12 juillet 1955) tenue à Skikda durant laquelle l’idée du chahid Zighoud a été transformée en plan militaire de 39 cibles à travers le Nord-Constantinois durant trois jours. Il a également évoqué les acquis réalisés par ces attaques aux niveaux national et international, citant l’inscription de la question algérienne à l’ordre du jour de la 10e session de l’Assemblée générale de l’Organisation des nations unies tenue le 23 décembre 1955. Cette offensive a affirmé que le Guerre de Libération nationale a été généralisée à travers le territoire national et non seulement dans la région des Aurès, comme allégué par les médias du colonisateur. Le directeur général de l’INESG, Abdelaziz Medjahed, a affirmé, dans une déclaration à la presse, que l’offensive du 20 août 1955 a réalisé plusieurs victoires aux niveaux national et maghrébin accélérant l’octroi de l’autodétermination à plusieurs pays voisins. En marge de ce séminaire, la famille du défunt Hacène Ghorabi décédé récemment a été honorée. Le regretté qui occupait le poste de secrétaire général de l’INESG est le neveu du chahid Zighoud Youcef.          

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES