Industrie pharmaceutique: La production du vaccin anti-Covid-19 par Saidal débutera le 29 septembre

0
84

Les premiers lots du vaccin anti-Covid-19 «CoronaVac» seront produits au niveau de l’unité de production du groupe public Saidal  à Constantine le 29 septembre en cours, a indiqué, hier, le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmed.

«La production effective du vaccin anti-Covid-19 devrait débuter le 29 septembre en cours», a affirmé Benbahmed, précisant que les prévisions tablent sur la production de 1 million de doses au mois d’octobre prochain, deux millions en novembre, trois millions en décembre et plus de 5,3 millions de doses à partir du mois de janvier 2022.

Le vaccin «CoronaVac» sera produit au niveau de l’unité de production du groupe public Saidal à Constantine en coopération avec la société pharmaceutique chinoise Sinovac, a rappelé le ministre, précisant que les capacités de production de cette unité sont de 320 000 doses par jour sur un shift de 8h, soit huit  millions de doses par mois. «Nous avons un plan de charge de production de 65 millions de doses par an, donc, nous pouvons atteindre cette production sans toutefois augmenter les capacités de production (2 shifts) ou recourir à d’autres unités de production», explique Benbahmed, assurant que «l’Algérie pourrait arriver à produire 200 millions de doses par an avec l’unité de Saidal à Constantine». À cet effet, insiste t-il, «l’Algérie dispose des capacités industrielles et humaines pour pouvoir répondre, à la fois, aux besoins du pays et à ceux d’une grande partie du continent africain». Dans ce sillage, Benbahmeda a rappelé que son ministère a été chargé, en application des instructions du président de la République, de produire localement le vaccin anti-Covid-19 afin «d’assurer notre souveraineté sanitaire et répondre à la demande du plan de vaccination mis en place par notre pays», notant également la possibilité «d’aider les pays amis du continent à pouvoir répondre à leur propre plan de vaccination». Soulignant que l’unité de production de  Saidal dispose d’une «longue expérience» en matière de production des médicaments stériles, Benbahmed a souligné que la matière première nécessaire à la production de ce vaccin a été reçue à la fin du mois d’août passé, permettant ainsi le lancement du processus de fabrication et l’enclenchement des étapes qui précèdent la production effective du vaccin, conformément aux normes internationales, notamment la mise en place des installations nécessaires et la stérilisation. Benbahmed a précisé que le projet de produire le vaccin «CoronaVac» en Algérie a été initié depuis quatre mois et il a été piloté par le comité installé au niveau de son ministère, soulignant que ce comité comprend le ministère de l’Industrie pharmaceutique, le ministère des Affaires étrangères, l’Agence de sécurité sanitaire, l’Institut Pasteur Algérie, ainsi que de nombreux universitaires de différentes grandes universités d’Algérie, dont l’USTHB avec pour mission l’accompagnement du groupe Saidal à l’aboutissement de ce projet production. Le contrat de production a été conclut le mois de juin avec la société chinoise «Sinovac», tandis qu’une équipe technique de cette société s’est rendue en juillet en Algérie pour la validation de l’unité de production du groupe Saidal  à Constantine afin de pouvoir prendre en charge cette production du vaccin, a encore rappelé Benbahmed.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here