26.9 C
New York
dimanche, août 14, 2022
AccueilSanté/Hi-TechJournée mondiale contre l’obésité: Les experts tirent la sonnette d’alarme

Journée mondiale contre l’obésité: Les experts tirent la sonnette d’alarme

Cette maladie est un facteur déclencheur de plus de 197 complications sanitaires. Le ministre de la Santé, le Professeur Benbouzid a annoncé, jeudi, en marge de la Journée mondiale contre l’obésité, que l’Algérie a élaboré un plan stratégique renfermant plus de 113 mesures devant être appliquées pour lutter contre l’obésité.

Selon l’interlocuteur, ces mesures nécessitent un renforcement des structures de proximité, par un personnel formé en matière de communication et de sensibilisation contre ce fléau. Les mesures seront entreprises, selon le Professeur Benbouzid, pour lutter contre cette maladie non transmissible et qui est devenu un phénomène pathologique mondial. S’appuyant sur l’enquête de «STepwise OMS 2017» le ministre a affirmé que 9.7 millions d’Algériens sont en surpoids ce qui représente 23% de la population générale avec une prédominance féminine (30% pour les femmes et 14% pour les hommes.)

De son côté, le Dr Djamila Nadir sous-directeur chargée des maladies non transmissibles auprès du ministère de la Santé a présenté les facteurs déclencheurs de l’obésité à savoir, des causes génétiques et biologiques en affirmant qu’ils peuvent être combattus grâce à une alimentation saine et à l’activité physique. Le  Dr Nadir a expliqué que le ministère de la santé consacre sa volonté politique à ériger la lutte contre les maladies non transmissibles au rang des priorités nationales, notamment l’obésité. Le ministère réaffirme que la prévention demeure un axe primordial et incontournable de la politique de la santé car l’obésité est devenue un réel problème de santé publique et un facteur de risque important pour plusieurs maladies telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires et le cancer. Pour sa part, le Dr Samira Souami de l’Institut national de santé publique déclare : «En 2020 plus de 764 millions de personnes sont obèses, en 2030 la prévalence de l’obésité doublera au niveau mondial. Elle conclut son intervention en affirmant que la réduction des taux de surcharge pondérale et de l’obésité relève d’un engagement mondial. Ainsi, lutter de manière proactive contre ce fléau contribuera de manière significative à renforcer le capital humain à favoriser une croissance économique plus forte et à préserver la santé des populations pour un avenir durable et productif.

Sarah Cheriet

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES