La  Conférence nationale du 6 juillet  est un grand test pour la classe politique?

0
469

 

Les partis politiques algériens indépendamment des croyances et des programmes sont dans leur écrasante majorité favorable au dialogue pour sortir de la crise politique que traverse le pays depuis plus de quatre mois et en premier lieu de déterminer les mécanismes pour élire démocratiquement et dans la transparence le futur Président de l’Algérie Nouvelle lors  de la prochaine Conférence nationale du dialogue prévue initialement le 6 juillet 2019.