L’annonce de la liste des importateurs des véhicules prévue la semaine courante: Le ministère du Commerce contrôle le respect des termes du cahier des charges

0
443

Le ministère de l’Industrie devrait publier la liste des concessionnaires agréés pour procéder à importer les véhicules neufs, et mettre fin à la controverse concernant la reprise des importations des véhicules dès la semaine prochaine. 133 opérateurs ayant déposé une demande d’agrément pour l’importation des véhicules neufs attendent que la liste initiale soit publiée, la semaine en cours, par le ministère de l’Industrie, afin d’engager les procédures liées au processus d’importation.

Une fois les agréments attribués, le ministère du Commerce sera chargé de contrôler le respect des termes du cahier des charges. L’homme d’affaires, Abderrahmane Achaïbou, ancien propriétaire de la marque Kia, a indiqué que «les concessionnaires attendent la réponse officielle du ministère de l’Industrie, afin de lancer le reste des procédures liées au processus d’importation.» Et de souligner : «L’arrêt simultané des opérations de montage et d’importation des véhicules a affecté grandement les prix des voitures sur le marché national, de sorte que le processus d’importation des véhicules doit être libéré dès que possible afin que la stabilité des prix revienne sur le marché national», a-t-il précisé. «Il est possible que l’importation de véhicules lourds soit libérée, suivie d’une autorisation d’importer des véhicules de tourisme.» Concernant la possibilité d’une baisse des prix, cet expert dans le domaine de l’automobile a souligné que «ce dernier est contrôlé par la loi de l’offre et de la demande, ainsi que par le prix du dinar par rapport à l’euro et au dollar.» Pour sa part, le député Taher Chaoui a déclaré que le ministère de l’Industrie devrait publier la liste des concessionnaires agréés pour l’importation des véhicules par voie maritime durant  cette semaine au cas où la liste initiale serait faite. Ce parlementaire dira que «si les citoyens étaient autorisés à importer des véhicules de moins de 3 ans, les prix auraient été diminués de manière significative», tout en indiquant que la demande à l’heure actuelle est supérieure à l’offre, ce qui a fait grimper les prix à une façon spectaculaire.» Il est utile de souligner que le ministre de l’Industrie Ferhat Aït Ali Braham a annoncé que ces services ont reçu 133 demandes d’agrément pour l’importation de véhicules neufs. Le ministre a déclaré que toutes les demandes seront étudiées et que les concessionnaires recevront une réponse dans les 30 jours, indiquant qu’après l’arrêt de l’activité de montage, il était nécessaire d’approvisionner le marché national en attendant l’intérêt des investisseurs sérieux, et dans ce sens, qu’il a été décidé d’ouvrir le marché. pour importer de nouveaux véhicules.

Le ministre a souligné que «tout concessionnaire qui remplit les conditions exigés dans le cahier des charges, aura le droit à l’agrément», ajoutant que « ces conditions ne sont pas difficiles, mais constituent plutôt le minimum imposé aux concessionnaires et prwotégeront le client qui est le maillon faible de cette chaîne.

  1. W. Benchabane