Législatives 2017: Hamid Grine se félicite de la couverture médiatique qu’il qualifie d’excellente

0
1517

Le ministre de la Communication, Hamid Grine a indiqué, hier à Boumerdès, que la couverture médiatique des élections législatives du 4 mai était globalement «excellente», à l’exception de quelques «dépassements» sans incidence sur leur déroulement. « La couverture des médias nationaux, tant privés que publics, était globalement excellente à l’exception de quelques cas de dépassements enregistrés ici et là, mais sans incidence sur leur déroulement», a affirmé le ministre dans un entretien à la radio de Boumerdès, ajoutant que l’Etat a fait montre d’indulgence à leur sujet au vue de la jeune expérience pluraliste (à peine trente ans) de la presse nationale. Il a relevé dans ce sens que la presse nationale «a gagné en maturité» grâce au projet initié par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika pour la professionnalisation du journalisme. «L’Algérie a franchi, ces dernières années, de grands pas et nous constatons la différence entre la presse d’hier et celle d’aujourd’hui» Le ministre a estimé que le professionnalisme de la presse est atteint «lorsque le citoyen est en mesure de distinguer entre l’information fiable et la rumeur tendancieuse qui peut impacter négativement la société». «L’Algérie a franchi, ces dernières années, de grands pas et nous constatons la différence entre la presse d’hier et celle d’aujourd’hui», a-t-il soutenu. Grine a appelé dans le même contexte les journalistes à faire preuve de vigilance en s’assurant de la fiabilité et de la source de l’information avant de la publier à la connaissance du citoyen, ajoutant que la critique doit être très objective et loin de porter atteinte à la vie privée. Par ailleurs, Grine a fait état de l’organisation à venir du secteur de l’audiovisuel et l’accréditation de 10 chaînes de télé- vision privées en fonction des fréquences disponibles outre, la publication du cahier de charges les encadrant. Concernant le marché publicitaire, le ministre a rappelé son intervention à plusieurs reprises auprès de l’Entreprise nationale de communication, d’édition et de publicité (ANEP) pour l’octroi de parts aux journaux, notamment anciens afin de les aider et leur éviter la banqueroute. Réagissant à l’intervention du directeur du quotidien «La Tribune», Hassan Bachir Cherif, au sujet de l’octroi de la publicité par l’opérateur de téléphonie mobile «Ooredoo» à certains titres de presse sur instructions d’une certaine partie, Grine a affirmé que l’Etat n’a «jamais» instruit cet opérateur en matière d’octroi de publicité. «J’ai convoqué le premier responsable de cet opérateur en Algérie et je l’ai instruit d’octroyer la publicité à tous les journaux sans exclusive, instruction qui a été bien suivie et aucun titre n’est écarté».

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here