Les mesures du dernier Conseil des ministres permettront une augmentation des salaires

0
507

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a affirmé, hier  à Oran, que les mesures prises hier lors du Conseil des ministres, comme le relèvement du point indiciaire dans la Fonction publique et la baisse de l’IRG permettront une augmentation des salaires et une amélioration du pouvoir d’achat des citoyens.

En marge de sa visite d’inspection de certaines infrastructures en cours de réalisation dans le cadre des préparatifs des Jeux méditerranéens 2022, le Premier ministre, a indiqué à la presse que «le Conseil des ministres, réuni dimanche, a comporté un point focal concernant la loi de finances 2022, qui intervient pour accompagner la mise en œuvre du programme du président de la République, notamment en matière de relance économique». «Il est prévu une révision structurelle de l’IRG et une augmentation du point indiciaire ce qui permettra une augmentation très significative des salaires», a-t-il indiqué, soulignant que ces décisions s’inscrivent dans le cadre de l’accompagnement de l‘Etat aux personnes à revenus moyens et faibles dans le but d’améliorer leur pouvoir d’achat. Par ailleurs, le Premier ministre a affirmé que la flambée des prix au niveau des marchés qui a affecté le simple citoyen, est le résultat de «pratiques criminelles». Dans ce sens, il a souligné que les pouvoirs publics criminaliseront toutes les formes de monopoles et les atteintes au pouvoir d’achat des citoyens». Dans ce contexte, il a annoncé que l’acte de spéculation et de monopole sera criminalisé par une loi qui sera promulguée dans les deux prochaines semaines. «En vertu de cette loi, toute personne se livrant à de telles pratiques sera considérée comme un criminel», a-t-il indiqué. Benabderrahmane a rappelé que plusieurs opérateurs, qui ont stocké d’énormes quantités de pommes de terre et d’autres produits pour les destiner à la spéculation, ont été arrêtés dernièrement. Ces spéculateurs ont acquis à bas prix ces produits de large consommation auprès des agriculteurs pour les stocker avant de les mettre sur le marché à des prix exorbitants.

Le Premier ministre satisfait des travaux du Village méditerranéen

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, en visite de travail, ce lundi, à Oran s’est montré «satisfait» de l’achèvement des travaux de réalisation du Village méditerranéen, lieu d’hébergement des participants à la 19e édition des Jeux méditerranéens (JM) prévus dans cette ville l’été prochain. Sur place, M. Aïmene Benabderrahmane a donné des instructions pour l’entame de l’opération de l’équipement de ce site par «le produit local», fixant la fin novembre dernier délai pour la terminer. Il a, en outre, exigé la mise en place d’une structure de gestion de cette infrastructure avant sa réception, «comme pour tous les autres équipements en cours de réalisation dans le cadre des préparatifs de la ville pour l’organisation des JM «Le Village méditerranéen est d’une superficie de 39 hectares. Sa capacité d’accueil est de 4266 lits et offre aux résidents toutes les commodités pour un séjour des plus confortables. Le site comprend, outre 2263 chambres, 4 restaurants et 55 bureaux médicaux dédiés aux délégations. Pour assurer les entraînements des athlètes, le village dispose de trois stades ainsi que cinq salles omnisports. Les zones de loisirs sont au nombre de quatre dont un théâtre. L’ouvrage est situé à 20 km de l’aéroport international, à 10 km de la gare ferroviaire, et à 2.5 km du Complexe olympique d’Oran, le site principal de compétition. Le Premier ministre, ministre des Finances est accompagné d’une délégation composée des ministres des Travaux publics, Kamel Nasri, des Transports, Aïssa Bekkaï, de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak, Sebgag, de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi.

Ahmed Itchiran

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here