Les Suisses se prononcent sur la naturalisation des petits-enfants d’immigrés

0
958

Les Suisses votent dimanche pour dire s’ils veulent simplifier la procédure de naturalisation des petits-enfants d’immigrés, selon des médias. Un très grand nombre des Suisses, appelés à se prononcer plusieurs fois par an lors de référendums, ont voté par correspondance dans les deux à trois semaines précédant l’élection, mais les bureaux de vote sont généralement ouverts le dimanche entre 10H00 et 12H00 (08H00 et 10H00 GMT), ont rapporté des médias. Le projet du gouvernement vise à accélérer la procédure d’attribution de la nationalité suisse aux petits-enfants d’immigrés, mais elle exclut toute acquisition automatique de la nationalité. Pour que cet arrêté fédéral soit adopté, il faut la majorité des votants et la majorité des 26 cantons composant la Suisse. Quelque 25.000 petits-enfants d’immigrés, en majorité originaires d’Italie, mais aussi de Turquie et des Balkans, pourraient dans l’immédiat bénéficier de cette procédure simplifiée dans un pays qui compte environ 8 millions habitants. En outre, au cours des dix prochaines années, quelque 2.300 jeunes seraient aussi concernés, selon le gouvernement.