26.9 C
New York
dimanche, octobre 17, 2021
AccueilSportsLes Verts en Europe: Des hauts et des bas !

Les Verts en Europe: Des hauts et des bas !

La double confrontation contre le Niger comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde approche à grand pas pour les Verts. En effet, une douzaine de jours nous séparent du match aller prévu à Blida le 8 octobre prochain à 17h, alors que la manche retour est programmée le 12 octobre à Niamey.

L’occasion de faire une revue d’effectif avant le prochain stage de l’équipe nationale. Il s’agit, entre autres, de jauger la forme des uns et des autres à l’approche de ce rendez-vous important. Le plus important en cette période est d’éviter les blessures pour ne pas compromettre sa présence au sein de la sélection. Mais parfois, on ne peut pas y échapper. C’est malheureusement le cas, samedi, d’Islam Slimani qui est sorti blessé lors de la rencontre de son équipe, Lyon, face à Lorient. Touché à la cuisse, il a dû quitter le terrain deux minutes avant la fin de la partie. On espère pour lui que ce n’est pas très méchant pour qu’il puisse rejoindre les Verts à temps. D’autant que l’équipe a besoin d’un battant de sa trempe pour affronter l’adversité. Autre joueur en délicatesse en ce moment, Ramy Bensebaïni, qui se plaint de blessure  depuis le début de la saison. D’ailleurs, il a été absent lors du choc de la Bundesliga qui a opposé son équipe le Borussia Mönchengladbach à l’autre Borussia, Dortmund. cela n’a pas empêché ses coéquipiers de l’emporter 1 à 0. Quant à Aïssa Mandi, il n’est pas titulaire au Villarreal.

Il a assisté à l’exploit de ses camarades à Madrid, à partir du banc des remplaçants. Le sous-marin jaune a réussi en effet, à tenir en échec le Real chez lui (0 – 0). Mandi devrait néanmoins retrouver sa place de titulaire en sélection, car il fait partie des tauliers de Djamel Belmadi sur lesquels il peut compter dans toutes les circonstances. Tout comme Riyad Mahrez, l’irremplaçable capitaine des Verts, mais qui connaît une période un peu délicate en club. Tantôt titulaire, tantôt remplaçant, on a l’impression que son coach, Pep Guardiola, joue au chat et à la souris avec lui. Samedi, lors du choc contre Chelsea, il n’a été incorporé qu’à dix minutes de la fin. Mais cela ne devrait pas trop le perturber, il en a connu d’autres et il a fini par s’imposer grâce à son talent exceptionnel. Bennacer non plus n’est pas un titulaire indiscutable au Milan AC, mais il retrouve peu à peu sa forme optimale, ce qui est de bon augure pour la suite. En tout cas, il a fait une belle entrée face à Spezia. Andy Delort, pour sa part, confirme tout le bien que l’on pense de lui. Samedi, il a inscrit son deuxième but sous ses nouvelles couleurs niçoises. L’on se demande du coup s’il ne mérite pas une place de titulaire au sein de la sélection. Il reste à nos capés encore un week-end de compétition au niveau de leurs clubs respectifs, avant de rejoindre la sélection. D’ici là, Djamel Belmadi aura le temps de peaufiner sa liste qui subira peut-être quelques modifications par rapport à celle du stage précédent.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES