26.9 C
New York
dimanche, octobre 17, 2021
AccueilSportsLes Verts se rassurent avant le match retour

Les Verts se rassurent avant le match retour

Après un début de match laborieux, poussif, voire inquiétant, les Verts ont repris ensuite les choses en main pour faire le travail et assurer une large victoire face à une équipe nigérienne courageuse, mais limitée (6 -1).

Ils conservent, du coup, la première place au classement de leur groupe avec sept points au compteur, à égalité avec le Burkina Faso. Les Algériens ont cependant un meilleur goal-avérage. Ce sont néanmoins les individualités qui ont une nouvelle fois fait la différence, notamment Riyad Mahrez dont le somptueux coup-franc des 30 m à la demi-heure de jeu, toute en finesse et en relâchement a débloqué le score. Avant ce coup de génie, les Algériens ont eu du mal à développer leur football, se montrant étrangement crispés. La raison est sans doute liée à l’état lamentable du terrain qui a visiblement gêné l’évolution des joueurs comme l’a déploré Mahrez à la fin de la rencontre. Le terrain était presque impraticable. Il y a du sable, je ne comprends pas comment un pays comme le nôtre ne puisse pas avoir un terrain digne de ce nom. C’est triste», a-t-il déclaré.En deuxième période, les Verts sont parvenus à prendre le large, notamment après l’incorporation d’Isam Slimani auteur d’un doublé qui lui permet de dépasser Abdelhafid Tasfaout au nombre des buts en sélection. Le baroudeur devient le meilleur buteur de l’équipe nationale avec 37 réalisations. un record dont il peut être fier. «C’est une fierté d’être le meilleur buteur d’un grand pays comme l’Algérie. Quand je revois ma carrière et ma jeunesse, c’est un rêve. C’est une fierté pour moi, mes parents et ma famille. Il faut croire en ses rêves pour les réaliser», a-t-il confié en conférence de presse. L’équipe nationale, pour sa part, a amélioré son record d’invincibilité le portant à 30 matchs sans défaite égalant celui de la France. Soirée de records, donc, même si les poulains de Djamel Belmadi n’ont pas été vraiment impressionnants. «Il faut rechercher un équilibre entre les temps faibles et forts. Mais on est la plupart du temps dominants», a expliqué le coach avant de projeter sur le match retour dans quatre jours qui s’annonce délicat. «Nous n’étions pas surpris de ce que cette équipe était capable de proposer. Elle a les capacités à poser des soucis et c’est ce qu’elle nous a fait. Nous sommes maintenant avertis avant le déplacement. En tout cas, mardi, il y aura un adversaire qui aura envie de prendre sa revanche. Je ne pense pas qu’ils pourront se qualifier donc ça sera une question d’orgueil», a-t-il averti. Les Algériens auront besoin de la victoire à Niamey pour conserver la première place dans leur groupe, sachant que les Burkinabés n’auront aucun mal à se défaire de Djibouti. Encore une fois, la pression sera sur les épaules de Belaïli et ses coéquipiers. «On sait ce qui nous attend au match retour. On doit se surpasser pour arracher les trois points», dira à ce propos Mahrez. Les Verts restent sur trois matchs nuls consécutifs en déplacement dans les compétitions officielles. Un bilan pas très satisfaisant pour une équipe championne d’Afrique. Mardi, ce sera l’occasion de renouer avec le succès en dehors de ses bases pour affirmer sa suprématie. On aura l’occasion d’y revenir.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES