Ligue 1 (20e journée):  La JSK au révélateur du PAC, le CSC en conquérant à Bel-Abbès

0
677

La 20e journée du championnat de la Ligue 1 programmée ce lundi et mardi, nous réserve quelques joutes intéressantes. Le leader et son dauphin seront en appel, ce qui promet un duel à distance haletant. Trois rencontres sont au menu de cet après-midi, avec comme principal affiche, PAC – JSK au stade Omar Hamadi de Bologhine.

Après un petit passage à vide, les Pacistes ont retrouvé la forme ces derniers temps comme le montrent leur dernière victoire ramenée de Médéa et leur brillante qualification en Coupe d’Algérie. La JSK, pour sa part, n’est pas en reste. Depuis la reprise du championnat, les Canaris ont remporté trois matches dont deux à l’extérieure face respectivement à Saoura et l’USM Bel Abbès. Seul bémol, leur dernier nul concédé chez eux face à l’ASAM. Mais les poulains de Franck Dumas sont déterminés à repartir de plus belle d’autant qu’ils seront soutenus  par pas moins de 4000 fans. Du coup, la JSK évoluera comme à domicile. Même si cela ne garantit pas la victoire, qui plus est, face au Paradou dont la réputation n’est plus à démontrer. En tout cas, l’on s’attend à une opposition farouche entre deux formations qui nourrissent de grandes ambitions. Le spectacle sera certainement au rendez-vous.  En cas de succès, la JSK reviendrait provisoirement  à une longueur du leader l’USMA, qui rendra visite au MOB demain. Le CSC voudrait également se rapprocher de la première place. Pour ce faire, il doit aller chercher les trois points à Sidi Bel Abbès et établir un nouveau record de victoires. En effet, les Constantinois restent sur onze succès de suite toutes compétitions confondues. Ils espèrent bien continuer sur la lancée. Mais Bel Abbès ne l’entend pas de cette oreille. Les gars de la Mekerra sont dans l’obligation de l’emporter pour ne pas compromettre davantage leurs chances de maintien. Tous les points sont précieux notamment à domicile. Un autre revers dans leur antre, après celui concédé devant la JSK, fragiliserait encore plus leur situation. C’est dire l’importance de cette empoignade pour Benayad et ses camarades.Ain M’Lila aussi joue gros en accueillant le MCO. Mis en déroute par l’ESS en match retard, ce mercredi, les M’lilis doivent se racheter devant leur public. Assurer le gain du match est un minimum pour ne pas plonger dans le doute dans cette période cruciale de la saison. Les Oranais ne sont guère mieux lotis sur le plan psychologique. Ils comptent sur la venue à la barre technique de Jean-Michel Cavalli pour relancer une machine en panne. Le technicien français connait bien la maison pour avoir dirigé les Hamraoua à plusieurs reprises. En somme, les choses sérieuses ont commence que ce soit pour la course au titre ou dans la lutte au maintien. Tous les matches s’annoncent désormais âpres disputés, pourvu que ça ne dépasse pas la cadre sportif.

Ali Nezlioui   

Lundi 4 février :

Aïn M’lila : AS Aïn M’lila – MC Oran (15h00)

Sidi Bel-Abbès : USM Bel-Abbès – CS Constantine (16h00)

Alger (Omar-Hamadi) : Paradou AC – JS Kabylie (17h45)

Mardi 5 février : 

Alger (20-Août) : CR Belouizdad – ES Sétif (15h00)

Béjaïa : MO Béjaïa – USM Alger (17h00)

Bordj Bou Arréridj : CABB Arréridj – DRB Tadjenanet (17h00)

Alger (5-Juillet) : MC Alger – Olympique Médéa (18h00)

Jeudi 7 février : 

Béchar : JS Saoura – NA Husseïn-Dey (18h00