Ligue des champions: Journée décisive pour le CRB et le MCA

0
272

Le CRB et le MCA joueront probablement leur avenir en Ligue des champions africaine, ce week-end. Des rendez-vous cruciaux pour les deux représentants algériens dans la plus prestigieuse des compétitions continentales face respectivement au TP Mazembe et le Zamalek.

Le CRB ouvre le bal ce vendredi à 20h, en accueillant les Congolais du TP Mazembe en mauvaise posture, occupant la place de lanterne rouge de leur groupe. Le Chabab est un peu mieux loti, mais il a néanmoins besoin de la victoire pour augmenter ses chances de qualification aux quarts de finale, sachant que lors de la dernière journée, il se déplacera en Afrique du Sud pour y affronter la redoutable équipe de Mamelodi Sundowns déjà qualifiée. En cas de succès, demain, les Belouizdadis écarteront définitivement le TP Mazembe de leur chemin. Cela dit, leur mission ne s’annonce guère de tout repos face à un adversaire qui joue gros et dont la réputation en Afrique n’est plus à faire. Le CRB, en revanche, demeure un novice dans la compétition, qui plus est, vient de se séparer de son coach Franck Dumas, en raison des mauvais résultats réalisés par l’équipe ces derniers temps. Le dernier en date, le nul concédé à domicile en championnat face au WA Tlemcen. Une contre-performance qui a sonné le glas pour le technicien français déjà très décrié par les supporters. Les Belouizdadis pourront-ils se relancer en Ligue des champions et remporter leur première victoire dans leur poule ? Jusque-là, ils ont enregistré trois nuls et une défaite. Pas très reluisant, mais ils ont toujours leur destin en main. Ils auront également l’avantage de connaître le résultat de l’autre match du Groupe mettant aux prises Al Hilal du Soudan au Mamelodi Sundowns qui se déroulera le même jour, mais à 17h. Le lendemain, le MCA aura l’opportunité de valider son billet aux quarts de finale à condition de ne pas perdre contre les Egyptiens du Zamalek au stade du 5-   Juillet (20h). Une tâche moins ardue que celle des Belouizdadis. Les Mouloudéens, malgré un passage à vide en championnat, ont pu remonter quelque peu la pente, comme en témoigne leur dernier succès aux dépens de l’ASO Chlef (2-0). De quoi rendre le sourire à leurs milliers de supporters, surtout après le nul arraché face au voisin usmiste dans un derby prolifique et agréable à suivre (2-2). Maintenant, il s’agit de passer l’écueil égyptien. Le Zamalek viendra à Alger avec l’intention et la détermination de s’imposer. Un autre résultat que la victoire, l’élimine  automatiquement de la compétition à laquelle les poulains du revenant Patrice Carteron tiennent beaucoup. Le technicien français avait quitté précipitamment la barre technique du Zamalek au mois de septembre dernier, avant que les dirigeants cairotes mécontents de leur coach Jaime Pacheco, ne fassent de nouveau appel à lui pour redresser la barre en Ligue des champions. Carteron n’a pas pu le faire face à l’ES Tunis. Il aura une dernière chance face au Mouloudia. Son équipe doit impérativement gagner pour conserver un espoir de se qualifier. Pour cela, le MCA doit perdre ses deux derniers matchs de poule. Les Mouloudéens sont en ballotage très favorable. À eux d’enfoncer le clou dès ce samedi en réalisant un résultat positif. C’est tout à fait dans leurs cordes.

Ali Nezlioui