Ligue des champions: Le rêve est permis pour le MCA et le CRB

0
243

Il n’y a pas beaucoup qui auraient misé sur la qualification du MCA et du CRB aux quarts de finale de la Ligue des champions. À part les fans invétérés des deux clubs algérois, pratiquement tous les spécialistes pensaient que la marche était trop haute. Pour eux, le fait d’atteindre la phase des poules était déjà une prouesse, un exploit, eu égard à leur manque de métier et d’expérience dans ce genre de compétition.

Mais Mouloudéens et Belouizdadis ont démenti tous les pronostics forçant leur destin, même s’ils ont dû attendre la dernière journée pour assurer leur qualification. Ils ont pu néanmoins écarter de leur chemin deux mastodontes africains, le Zamalek pour le MCA et TP Mazembe pour le CRB. Malgré un parcours laborieux et semé d’embûches, ils ont su faire le dos rond en s’accrochant à leur rêve devenu réalité. Ils n’ont à aucun moment abdiqué, en dépit des  résultats parfois décevants, notamment pour le CRB dont la victoire le fuyait jusqu’à l’avant dernière journée de la phase des poules. Un match capital face au TP Mazembe que les camarades d’Amir Sayoud ont brillamment négocié pour finalement l’emporter et éliminer définitivement les Congolais de la course à la qualification. Les Rouge et Blanc ont validé leur ticket une semaine plus tard en allant battre, contre toute attente, « l’intouchable » Mamelodi Sundowns.

De quoi aiguiser leur appétit  pour la suite. Finalement, le départ précipité du coach Franck Dumas n’a pas vraiment influé sur le rendement de l’équipe. Tout comme la démission d’Abdelkader Amrani n’a pas empêché le MCA de se qualifier. Mais il faut avouer que les Mouloudéens ont failli tout gâcher, alors qu’il ne leur manquait qu’un tout petit point pour passer au prochain tour. Heureusement, la cuisante défaite concédée face au Zamalek au stade du 5-Juillet n’a fait que retarder l’échéance. Belkheir et ses coéquipiers sont allés chercher le fameux point manquant chez le voisin, l’ES Tunis, ravi de son côté, de finir à la première place tout en se débarrassant d’un rival encombrant comme le Zamalek.Voilà les deux clubs algériens invités dans la cour des grands.

D’ailleurs, l’Algérie est le seul pays à avoir deux représentants aux quarts de finale de la Ligue des champions. Sacrée performance pour un championnat que l’on dit moribond et décrié de toutes parts. Le CRB et le MCA se projettent d’ores et déjà vers les quarts de finale dont le tirage au sort aura lieu le 30 avril au Caire. Une chose est sûre, ils hériteront de gros morceaux. Ainsi le Chabab croisera le fer soit avec le Simba SC (Tanzanie), soit le Wydad Casablanca ou encore l’Espérance de Tunis. Quant au Mouloudia, il aura comme adversaire Mamelodi Sundowns, le Wydad Casablanca ou le Simba SC.En attendant ces rendez-vous importants, prévus à la mi-mai, le CRB et le MCA auront un bon nombre de matchs à disputer pour rattraper leur retard en championnat, sans oublier la Coupe de la Ligue. Un sacré programme en perspective.