26.9 C
New York
mardi, novembre 30, 2021
AccueilRégionsLocales du 27 Novembre à travers la presse pour les wilayas de...

Locales du 27 Novembre à travers la presse pour les wilayas de l’Est: Le changement escompté passe par les urnes

Les journaux paraissant dans l’Est du pays ont relayé, dans leur livraison de mardi, que les responsables des partis politiques en lice aux élections des assemblées populaires locales prévues, samedi prochain, estiment que «le changement escompté passe uniquement par les urnes».

Dans ce contexte, le quotidien L’Est Républicain écrit qu’à la veille de la fin de la campagne électorale pour les locales de samedi prochain et du début du silence électoral, les partis politiques et les listes indépendantes se sont mobilisés pour expliquer aux citoyens que les élections locales constituent la pierre angulaire pour l’édification d’une démocratie participative. Le même journal, édité à Annaba, a répercuté en page 5 l’appel du président du parti El Fadjr El Djadid, Tahar Benbaibèche, lors d’un rassemblement animé à Annaba, soutenant : «Si vous voulez le changement, il faut se rendre massivement le 27 Novembre aux urnes, car l’abstention ne peut résoudre les problèmes auxquels fait face le pays», assurant que toutes les démocraties sont fondées sur les élections. De son côté, le journal Ayn El Dazaïr édité à Constantine, a cité le secrétaire général du Mouvement de l’entente nationale (MEN), Ali Boukhazna, assurant lors du rassemblement populaire qu’il a animé, lundi à Tébessa, que «les citoyens doivent saisir l’occasion de ces locales pour choisir des élus qui œuvrent à transmettre leurs préoccupations et à leurs trouver des solutions». Le quotidien An Nasr a évoqué l’appel du vice-président du Mouvement El Bina, Ahmed Dane de Tébessa, pour une forte participation aux prochaines élections. «Seybouse Times», édité à Annaba a rapporté que la révision du Code des collectivités locales pour élargir les pouvoirs des élus et faire de la commune la locomotive du développement local, en favorisant l’investissement et la création d’emploi, et la préservation de la stabilité du pays, ont constitué les axes principaux des discours des responsables des partis politiques et les candidats des listes indépendantes. Le même journal a également évoqué la déclaration du président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, qui a affirmé que la campagne électorale s’est déroulée de manière «positive», dans le respect des règles de bonne conduite. De son côté, Le Quotidien de Constantine a titré «Consensus autour de la ressource humaine», soulignant qu’au moment où la campagne électorale prend fin aujourd’hui à minuit, les partis politiques se sont focalisés dans leurs rassemblements populaires sur l’importance de libérer l’élu de toutes les restrictions qui entravent la gestion efficace des collectivités locales et d’investir dans la ressource humaine compétente et intègre. «Akher Saa», édité à Annaba a relayé en page 3 qu’à la veille du silence électoral, les responsables des partis politiques ont relevé la nécessité de se rendre «massivement» aux urnes et de voter pour ceux qu’ils jugent aptes à les représenter dans les prochaines assemblées populaires communales (APC) et de wilayas (APW), en plus de réitérer leur appel pour l’élargissement des pouvoirs des élus.

M. E-H.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES