Massacres du 17 octobre 1961

0
110

Le Président Tebboune se recueille au sanctuaire du Martyr

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s’est recueilli hier au sanctuaire du Martyr à Alger, à la mémoire des martyrs de la Révolution et en commémoration des victimes des massacres du 17 octobre 1961 à Paris.

Après avoir salué un détachement de la Garde républicaine qui lui a rendu les honneurs, le Président Tebboune a déposé une gerbe de fleurs au pied de la stèle commémorative et récité la Fatiha du Coran à la mémoire des martyrs. La cérémonie commémorative s’est déroulée en présence du président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, du président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Brahim Boughali, du Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, du chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’armée, Saïd Chengriha, de membres du gouvernement et de hauts responsables de l’Etat. Au cours de cette cérémonie commémorative, le Président Tebboune a échangé des propos avec d’anciens moudjahidine et des membres de la famille révolutionnaire, notamment ceux de la Fédération de France du Front de libération nationale. Le Président Tebboune a décidé, samedi, de décréter l’observation d’une minute de silence, le 17 octobre de chaque année à 11h à travers le territoire national, à la mémoire des Chouhada des massacres du 17 octobre 1961 à Paris et ce, à compter d’hier.

Une minute de silence observée au siège du ministère de la Communication Une minute de silence a été observée ce dimanche au siège du ministère de la Communication à Alger en présence du ministre du secteur, Ammar Belhimer, à la mémoire des chouhada des massacres du 17 octobre 1961 à Paris. La cérémonie commémorative s’est déroulée en présence du président de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), Mohamed Louber, du directeur général d’Algérie Presse Service (APS), Samir Gaïd, ainsi que de journalistes, cadres et employés de ces institutions.

La DGSN trace un riche programme commémoratif Dans le cadre de la commémoration du 60e anniversaire de la Journée nationale de l’immigration, le 17 octobre de chaque année, sous le slogan «Octobre de la Cohésion… Une leçon de loyauté», la DGSN a élaboré un programme varié et riche, à travers les différentes wilayas». Ce programme prévoit l’organisation de «séminaires pour la commémoration de ce glorieux anniversaire, animés par des moudjahidine, des enseignants et des cadres de la Sûreté nationale, en plus de la participation des autorités locales et de la famille révolutionnaire aux différentes festivités commémoratives». Il s’agit également de «l’organisation d’expositions de photographies, d’activités culturelles et sportives et de visites au musée du Moudjahid, outre la diffusion de chants patriotiques et la distinction des moudjahidine retraités de la police.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here