MDN: Destruction d’une casemate et d’une bombe, saisie de plus de 19 quintaux de kif traité

0
248

Une casemate pour terroristes et une bombe de confection artisanale ont été détruites par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP), qui ont, par ailleurs, saisi plus de 19 quintaux de kif traité et arrêté 16 narcotrafiquants au cours de la période allant du 3 au 9 février.

Ainsi, dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l’ANP «ont découvert et détruit, à Tébessa et Skikda, une casemate pour groupes terroristes et une  bombe de confection artisanale, tandis qu’un fusil à répétition a été saisi à Médéa». Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et «en continuité des efforts intenses visant à venir à bout du fléau du narcotrafic dans notre pays», des détachements combinés de l’ANP «ont arrêté, en coordination avec les différents services de sécurité dans diverses opérations exécutées à travers les différentes Régions militaires, 16 narcotrafiquants et saisi de grandes quantités de kif traité s’élevant à 19 q et 50 kg, que les bandes criminelles ont tenté d’introduire à travers les frontières avec le Maroc». À ce titre, des détachements de l’ANP, les services de la Gendarmerie nationale et des Garde-frontières «ont intercepté, lors d’opérations distinctes au niveau des territoires des 2e et 3e RM, 11 narcotrafiquants et saisi 17 q et 11 kg de kif traité, 5124 comprimés psychotropes et 50,5 g de cocaïne, alors que 5 narcotrafiquants ont été arrêtés et 239 kg de kif traité ainsi que 73 653 comprimés psychotropes ont été saisis dans diverses opérations menées dans d’autres Régions militaires». Par ailleurs, des détachements de l’ANP «ont intercepté, à Tamanrasset, In Guezzam, Bordj Badji Mokhtar et Djanet, 75 individus et saisi 19 véhicules, 153 groupes électrogènes, 92 marteaux piqueurs, 10 tonnes de mélange de pierres et d’or brut, des outils de détonation et d’autres équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite, ainsi que 66 tonnes de denrées alimentaires destinées à la contrebande». «Seize autres individus ont été arrêtés et 14 fusils de chasse, 1 pistolet automatique, 44 flacons lacrymogènes, 193 810 unités de différentes boissons et 4820 unités de tabacs ont été saisis lors d’opérations distinctes menées à Khenchela, Constantine, Annaba, Sétif, Ghardaïa, Biskra, Tiaret et Saïda. De même, des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à 30 987 litres ont été déjouées à Tébessa, El-Tarf, Souk Ahras, Adrar et Bordj Badji Mokhtar». Par ailleurs, les garde-côtes «ont mis en échec des tentatives d’émigration clandestine de 110 individus, à bord d’embarcations de construction artisanale à Oran, Chlef, Annaba, Béjaïa et El-Tarf, alors que 169 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Adrar, Bordj Badji Mokhtar, Tlemcen, Naâma et Illizi». Les résultats de ces opérations, s’inscrivant dans «la dynamique des efforts visant à asseoir la sécurité et la sérénité sur l’ensemble du territoire national», dénotent le «haut professionnalisme et l’engagement indéfectible de nos Forces armées à préserver et prémunir notre pays contre toutes les formes de menaces sécuritaires et fléaux connexes.