MSP: Makri refuse que l’armée s’immisce dans la politique

0
432

 

Le président du Mouvement de la Société et de la Paix (MSP), Abderrazak Makri s’est opposé dimanche à toute ingérence de l’armée dans les affaires politiques, désigner le président ou fixer la feuille de route.

Il s’exprimait  aux travaux du colloque consacré à l’ancien dirigeant du MSP, feu Mahfoudh Nahnah. Makri souligne que depuis la période de l’ancien leader du parti Nahnah, le MSP s’est toujours refusé à toute ingérence de l’armée dans les affaires politique du pays ou qu’elle contrôle la classe politique.Il affirme que son parti appelle à un Etat civil et refuse que l’armée s’immisce dans la politique pour contrôler les partis ou faire des présidents et encore moins fixer une feuille de route.