Nouveau coup de filet des forces de l’ANP: La filière du Makhzen traquée sur les frontières

0
3012

Les forces de l’ANP poursuivent leur traque de la filière du Makhzen qui tente d’inonder notre pays par d’importantes quantités de kif via les frontières Ouest et Sud-Ouest. Avec ces nouvelles performances dans la lutte contre ce genre de trafic, les forces de l’ANP auront prouvé, une fois de plus leur haut degré de professionnalisme, leur vigilance et leur disponibilité permanente à protéger les frontières du pays contre toutes les formes de criminalité et de contrebande.

En effet, lors des opérations qu’elles ont menées à travers tout le territoire national, les unités de l’ANP ont pu arrêter plusieurs éléments de soutien aux groupes terroristes et détruit deux casemates pour terroristes et une bombe de confection artisanale. D’autre part, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et en continuité des efforts soutenus visant à contenir le fléau du narcotrafic dans notre pays, des détachements combinés de l’ANP ont arrêté, en coordination avec les différents services de sécurité à travers les différentes régions militaires, de nombreux narcotrafiquants et ont saisi plus des quantités importantes de psychotropes. Les forces de l’Armée, qui ne cessent de mettre hors d’état de nuire des éléments terroristes, de procéder à l’arrestation de trafiquants de tout genre et de saisir des marchandises de contrebande et des armes aux frontières, restent à l’affût du «moindre bruit» qui peut nuire à la stabilité et à la sécurité du pays. Pour de nombreux spécialistes dans les questions sécuritaires, il s’agit d’une nouvelle approche basée sur «une doctrine de sécurité forgée selon un schéma de menaces d’origine étatique». Partant de ce postulat, l’Algérie a appris à compter sur ses propres moyens et cela fait d’elle l’un des pays les plus engagés dans la sécurité régionale dans un environnement à forte activité terroriste. Le contexte actuel est très compliqué suite aux conditions difficiles que traverse la région. Cela impose une vigilance permanente et un déploiement rigoureux et exige des éléments de l’ANP d’être omniprésents et sur tous les fronts à l’intérieur du pays pour faire face aux groupuscules terroristes résiduels ainsi que sur la bande frontalière. Récemment, le général de corps d’armée a tenu à exhorter les jeunes à «s’armer de conscience, de savoir et de dévouement dans le travail et à serrer les rangs afin de remporter cette bataille et honorer la confiance placée en eux par leur peuple et être à la hauteur des exigences requises pour préserver le legs des chouhada de notre glorieuse Révolution et du devoir national». Il a appelé les jeunes à «assimiler les enjeux de cette bataille difficile, mais pas impossible, de comprendre ses dessous et de bien vous y préparer, en vous armant de conscience, de savoir et de travail assidu, tout en œuvrant, jour et nuit, à réunir toutes les capacités disponibles et à serrer les rangs, afin de remporter cette bataille dangereuse, relever ses défis et faire face à toutes ses formes militaires et psychologiques».

L’Algérie a appris à compter sur ses propres moyens et cela fait d’elle l’un des pays les plus engagés dans la sécurité régionale dans un environnement à forte activité terroriste «Ce n’est qu’ainsi que vous pourriez être à la hauteur de la confiance de notre peuple, et au niveau des exigences requises pour préserver le legs des chouhada de notre glorieuse Révolution de libération et celui des martyrs du devoir national, tombés au  champ d’honneur, pour que l’Algérie demeure, sous la conduite de Monsieur le Président de la République Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, prospère et grande dans le concert des nations», a-t-il fait valoir. La bataille de la prise de conscience et la défense des intérêts de la nation doit englober toutes les composantes de la scène politique nationale et de la société civile, appelés à constituer un front uni afin de promouvoir la véritable image de l’Algérie à l’échelle nationale et internationale. Cet appel a été, encore une fois, lancé par plusieurs partis politiques qui estiment que le devoir de la défense des principes de souveraineté et de cohésion nationale, dont font preuve les différents acteurs nationaux, démontre leur adhésion indéfectible au renforcement des liens entre le citoyen et ses institutions, ainsi qu’à la préservation des acquis de la nouvelle Algérie forte et prospère. Le peuple algérien est appelé aussi à faire face aux campagnes de dénigrement et de désinformation, à visée néocolonialiste, qui se veulent aussi un moyen de pression pour dissuader notre pays à renoncer à ses positions fermes et pérennes en faveur des nobles causes dans le monde. Des guerres de 4e génération qui diffusent à outrance des fake news pour manipuler les opinions publiques afin de déstabiliser les sociétés, autant de plans macabres concoctés vainement par les ennemis de l’Algérie, à l’instar du makhzen et ses relais en s’attaquant à notre pays et son institution militaire, distillant de fausses informations, dérangés par nos grandes réalisations, l’union sacrée entre notre peuple et notre armée nationale populaire, notre souveraineté et notre liberté de prise de décisions. Il s’agit, dira-t-il, d’une «réponse forte et claire aux ennemis d’hier et d’aujourd’hui, ainsi qu’à tous ceux qui se hasardent à mettre en doute l’unité du peuple ou l’amour qu’il porte à sa nation». Le général de corps d’armée a souligné que cette dynamique a «grandement contribué à ce que le citoyen algérien retrouve confiance en les institutions de l’Etat, et l’a poussé à souscrire, avec enthousiasme, à ses chantiers prometteurs». «Ces réalisations et cette dynamique ont grandement contribué à ce que le citoyen algérien retrouve confiance en les institutions de l’Etat, et l’ont poussé à souscrire, avec enthousiasme, à ses chantiers prometteurs. Un citoyen qui est davantage conscient des enjeux internationaux et régionaux actuels et qui discerne plus clairement les complots des guetteurs, et tout ce qui se trame contre son pays dans le secret et à la lumière du jour», a-t-il souligné. Pour riposter et faire face à l’ensemble des campagnes médiatiques et des plans hostiles à notre pays, le général de corps d’armée avait appelé récemment à la mobilisation de tous les secteurs, notamment celui de l’information. Il avait estimé que «le renforcement de notre unité nationale et le raffermissement de notre front interne, outre le maintien de la dynamique de développement dans laquelle l’Algérie nouvelle s’est inscrite, et l’atteinte des objectifs escomptés, nécessitent la mobilisation de tous les secteurs de l’Etat, sans exception, avec à leur tête le secteur de l’information, devenu incontournable dans cette phase cruciale, afin de riposter et faire front à l’ensemble des campagnes médiatiques et aux plans hostiles visant la sécurité et la stabilité du pays». Cette mobilisation, avait-il ajouté, vise également à «éclairer l’opinion publique nationale sur les complots et conspirations fomentés, et à mobiliser toutes les franges de la société algérienne pour s’engager dans les efforts nationaux visant la concrétisation des ambitions populaires et à mettre l’Algérie nouvelle sur le chemin du progrès et de la prospérité».

Pour riposter et faire face à l’ensemble des campagnes médiatiques et des plans hostiles à notre pays, le général de corps d’armée avait appelé récemment à la mobilisation de tous les secteurs, notamment celui de l’information Il s’est dit aussi «pleinement convaincu» que le peuple algérien «est devenu, plus que jamais, conscient et ne peut être manipulé ou poussé dans des dédales périlleux et qu’il se mobilisera contre tous les desseins pernicieux pour repousser ainsi ceux qui guettent le pays». «C’est un peuple authentique, forgé par les épreuves et l’adversité, et qui a mené une des plus glorieuses révolutions de libération de l’histoire contemporaine et vaincu les plans du terrorisme barbare. Un peuple mû par des valeurs, des principes, une volonté et une ambition qui lui permettent de s’inscrire sur la voie du progrès et du développement, de constituer une puissance réelle, et de continuer, avec détermination et résolution, à aller de l’avant afin de concrétiser ses attentes légitimes pour construire un état puissant, moderne et prospère», a-t-il soutenu. Il a indiqué également que les sites et les réseaux sociaux constituent une «tribune» pour les réseaux du crime organisé, connus pour «leur rancune et leur haine» envers l’Algérie, qui a réussi à «contrer leurs attaques et mettre en échec tous leurs plans et complots menés à travers le cyberespace». Il avait précisé que «les tentatives de manipulation, la diffusion des messages de propagande, la promotion des idées subversives par ces réseaux ont, clairement, pour objectif de servir des agendas hostiles qui sont désormais démasqués pour tous». Il a néanmoins relevé que «grâce» à la prise de conscience des concitoyens et la «mobilisation» de toutes les institutions spécialisées en cybersécurité, l’Algérie a réussi à «contrer ces attaques et mettre en échec tous les plans et complots menés à travers le cyberespace».

T. Benslimane

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here