ONAEA : Le  taux d’analphabétisme en Algérie recule  à 9,44%  

0
863

 Le taux d’analphabétisme a reculé à 9,44 % en  Algérie, selon les dernières estimations de l’Office national  d’Alphabétisation et d’Enseignement pour adultes (ONAEA) publiées à la  veille de la journée arabe d’alphabétisation célébrée le 8 janvier de  chaque année.

« L’Algérie veille à poursuivre la lutte contre le fléau d’analphabétisme  pour permettre à tous les citoyens d’exercer leurs droits politiques et  socioéconomiques et adopter les nouvelles approches internationales pour  construire une société viable », a souligné l’office, précisant que le taux  d’analphabétisme avait baissé à 9,44 %.  « La stratégie nationale d’alphabétisation mise en œuvre depuis 2007 en  collaboration avec les partenaires officiels et la société civile et qui a  permis de réaliser plusieurs objectifs a été reconduite », a fait savoir  l’ONAEA, précisant que 4.071.704 apprenants avaient été inscrits depuis le  lancement de cette stratégie.  Durant l’année scolaire 2017-2018, un total de 422.389 apprenants,  majoritairement des femmes, ont été inscrits dans les centres de l’office,  a indiqué la même source, précisant que les instances compétentes avaient  procédé à la création de neuf (09) centres d`alphabétisation et de  préapprentissage professionnel pour femmes et jeunes filles et au lancement  du projet de « la modernisation des programmes d’alphabétisation destinés à  la femme rurale » dans le cadre de la mise en œuvre d’une convention de  partenariat entre l’Algérie et l’Union Européenne (UE). Par ailleurs, la stratégie nationale d’alphabétisation a permis de mettre  en application les clauses de la convention de partenariat avec l’Office  national d’enseignement et de formation à distance (ONEFD) pour accompagner  les jeunes affranchis d’illettrisme en leur permettant de suivre des études  à distance en première année d’enseignement moyen.  La célébration de la journée arabe d’alphabétisation dont les festivités  officielles sont organisées cette année dans la wilaya de Tlemcen s’inscrit  dans le cadre de la commémoration de la création, en 1966, par la Ligue  arabe d’une instance régionale d’alphabétisation, connue sous le nom de  l’Instance arabe d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes depuis  1970, année de la création de l’Organisation arabe pour l’éducation, la  culture et les sciences (ALECSO). Cette année, la journée arabe d’alphabétisation a pour thème  « Alphabétisation et développement des compétences » qui permettra de  rechercher les véritables liens entre l’alphabétisation et les compétences,  en accordant davantage d’intérêt aux jeunes et aux adultes dans le cadre de  l’enseignement continu.   Les données de l’Alecso font état de plus de 50 millions d’analphabètes à  travers le monde arabe « en dépit des efforts consentis par les instances et  les gouvernements arabes ».  L’Alecso veille à mettre en œuvre les recommandations du pacte arabe  d’alphabétisation 2015-2024 et à poursuivre les recommandations de l’ONU en  matière de développement durable jusqu’en 2030.

Yasmine Derbal