ONPPE: Le nombre d’enfants en danger est «très faible» en Algérie

0
298

Déléguée nationale pour la protection et la promotion de l’enfance, Meriem Cherfi, a déclaré jeudi que le nombre d’enfants en danger était «très faible» en Algérie, assurant que l es cas enregistrés «sont pris en charge par les autorités compétentes».

«Le nombre d’enfants en danger est très faible en Algérie», a affirmé Mme Cherfi au terme d’une session de formation organisée par l’Organe national de protection et de promotion de l’enfance (ONPPE), en coordination avec l’UNICEF, au profit des juges des mineurs. Les cas enregistrés «ont été pris en charge par les autorités compétentes, c’est-à-dire les juges des mineurs et les services du milieu ouvert relevant du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme», a ajouté la responsable. «Les appels reçus par l’ONPPE sur le numéro vert (1111) ne concernent que des demandes de renseignements et de précisions autour de l’enfance», a-t-elle précisé. A cette occasion, Mme Cherfi a salué le tweet du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à l’occasion de la célébration, mercredi, de la Journée mondiale de l’enfance, dans lequel il a «renouvelé son ferme engagement à œuvrer sans relâche à réunir toutes les conditions garantissant un avenir sûr à nos enfants». La Déléguée nationale pour la protection et la promotion de l’enfance s’est, par ailleurs, félicitée des décisions prises par les hautes autorités du pays au profit de cette frange de la société.

Ali Oumniguen

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here