ONS: L’Algérie compte près de 26,4 millions de personnes en âge de travailler

0
285

La population en âge de travailler en Algérie a atteint près de 26,4 millions de personnes en juillet 2020, soit 59,6% de la population globale, selon l’Office national des statistiques (ONS). Le dernier rapport annuel de l’ONS sur la démographie en Algérie fait ressortir que la population en âge d’activité, soit les personnes âgées de 15 à 59 ans, s’élève à 26.364.088 personnes.

Ainsi, la part de la population en âge de travailler a continué de décroitre pour représenter 59,6% du nombre global de la population résidente en juillet 2020 (44,3 millions), contre 60,0% à la même période en 2019.La part de la population âgée de moins de cinq ans, qui est de 4,66 millions, a poursuivi également sa tendance baissière, passant de 11,7% de la population globale en 2019 à 11,5% en 2020.Quant à la population âgée de 5 à 15 ans, elle a connu une légère progression, passant de 30,4% à 30,6% durant la même période de comparaison pour totaliser 3,82 millions de personnes. Les personnes âgées de 60 ans et plus, représentent 9,8% de la population globale en 2020 contre 9,5% en 2019. Cette frange a atteint un effectif de 4,32 millions de personnes, dont 2,94 millions de personnes âgés de 65 ans et plus, détaille l’office. Concernant «le rapport de dépendance démographique», – c‘est-à-dire le rapport de la population combinée de jeunes de moins de 15 ans et de personnes âgées de 60 ans et plus, à la population en âge de travailler, il a continué sa tendance haussière enregistrée depuis 2007, pour atteindre 67,8 pour 100 personnes en âge d’activité. Cette augmentation est l’effet conjoint de la hausse de la population des moins de 15 ans et, à un degré moindre, de celle âgée de 60 ans et plus, selon l’ONS.S’agissant de la structure de la population par sexe, une légère prédominance de la population masculine a été constatée par l’ONS avec 50,7% du nombre global de la population résidente, soit 22,42 millions hommes contre 21,83 millions de femmes. La population féminine en âge de procréer (15-49 ans) est estimé à 11,1 millions, selon les chiffres de l’office. Globalement, l’année 2020 a été marquée par un recul des naissances vivantes sous le seuil d’un million de naissances pour la première fois depuis 2014, une augmentation «significative» des décès, et par la poursuite du recul des mariages depuis six ans.D’après le rapport annuel sur la démographie en Algérie, 992.000 naissances vivantes, 236.000 décès et 283.000 mariages ont été enregistrés en 2020.

L’accroissement naturel enregistré durant l’année 2020 a atteint 756.000 personnes, soit un taux de 1,71%. Ce dernier continue sa tendance baissière enclenchée depuis 2017, «avec un rythme plus prononcé en 2020». A ce rythme de croissance, la population résidente totale atteindrait 45,4 millions au 1er janvier 2022, contre 44,6 millions au 1er janvier 2021 et 44,3 millions au 1er juillet 2020.

Hasna Cheriet

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here