26.9 C
New York
jeudi, mai 26, 2022
AccueilMondeONU-Ukraine: Antonio Guterres se rend aujourd’hui à Ankara

ONU-Ukraine: Antonio Guterres se rend aujourd’hui à Ankara

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, ira, lundi en Turquie, avant de se rendre à Moscou et à Kiev, a indiqué l’ONU dans un communiqué.

Le secrétaire général se rendra à Ankara, en Turquie, où le 25 avril, il sera reçu par le Président Recep Tayyip Erdogan», a indiqué l’ONU, samedi soir. Après la Turquie, M. Guterres ira à Moscou, mardi, puis à Kiev pour parler de la situation en Ukraine où la Russie mène depuis deux mois une opération militaire. Le SG de l’ONU avait envoyé, mardi dernier, des lettres aux présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Volodymyr Zelensky, pour leur demander d’être reçu à Moscou et à Kiev. La Turquie a essayé de négocier la fin du conflit en accueillant des réunions entre les négociateurs russes et ukrainiens à Istanbul, et une autre entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays à Antalya.     Ankara tente actuellement d’organiser un sommet à Istanbul entre les présidents Zelensky et son homologue Poutine, a-t-on indiqué.

Zelensky et Erdogan Évoquant une rencontre entre le président turc et Vladimir Poutine ce  lundi, Volodomyr Zelensky indique s’être entretenu avec Recep Tayyip Erdogan. Il dit avoir «souligné la nécessité d’une évacuation immédiate des civils de Marioupol, y compris d’Azovstal». Il a également fait part de sa volonté d’un «échange immédiat des troupes bloquées»b L’ONU demande une trêve «immédiate», à Marioupol  car  «demain ce sera trop tard» «Il faut une pause dans les combats tout de suite pour sauver des vies. Plus nous attendons, plus les vies seront menacées. Ils doivent être autorisés à évacuer maintenant, aujourd’hui. Demain, ce sera trop tard», a affirmé le coordinateur de l’ONU en Ukraine Amin Awad dans un communiqué. Kiev avait indiqué plus tôt, dimanche, que les forces russes continuaient à bombarder cette ville sur la mer d’Azov, pilonnée et assiégée depuis début mars par l’armée russe, et notamment l’aciérie Azovstal, ultime poche de résistance des combattants ukrainiens. Alors que la veille, Volodomyr Zelensky s’inquiétait du sort des militaires assiégés dans l’usine-forteresse d’Azovstal, conditionnant la poursuite des négociations avec la Russie à leur survie, l’ONU appelle à une trêve «immédiate» à Marioupol pour évacuer les civils. Environ un millier de civils serait actuellement pris au piège dans la ville portuaire.  

Rencontre Blinken-Zelensky Antony Blinken s’est  rendu à Kiev, dimanche. «Des officiels américains viendront chez nous : je rencontrerai le ministre de la Défense (Lloyd Austin) et Antony Blinken», a déclaré Volodymyr Zelensky, samedi, lors d’une conférence de presse dans le métro de la capitale ukrainienne.

«Nous avons de fortes attentes vis-à-vis de cette rencontre car nous avons donné des listes qui correspondent à nos besoins et nous allons en discuter demain», a souligné le président ukrainien. Par ailleurs, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a de nouveau appelé, samedi, à une rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine «pour mettre fin à la guerre», répétant qu’«il n’avait pas peur de rencontrer» le président russe si cela permettait de parvenir à un accord de paix. Il a aussi averti que Kiev abandonnera les négociations avec Moscou si ses militaires, retranchés dans le vaste complexe métallurgique d’Azovstal à Marioupol (sud-est), port ukrainien stratégique sur la mer d’Azov, sont tués par l’armée russe.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES