Ouargla : Il facilitait le passage clandestin de migrants en Libye moyennant 10.000 DA par personne

0
1066

Une peine de trois ans de prison ferme a été prononcée mardi par le  tribunal criminel de Ouargla à l’encontre du dénommé B.I (31 ans), pour passage clandestin de  migrants, dans le cadre d’une bande criminelle organisée. Le mis en cause s’est vu infliger aussi une amende ferme d’un (1) million de dinars. Selon l’arrêt de renvoi, l’affaire remonte à 2016 lorsque les services de la sureté nationale de  Touggourt ont intercepté un groupe de marocains à bord d’un bus de voyageurs à destination  de Ouargla. Les investigations ont montré que le dénommé B.A (déjà condamné pour cette affaire) était la  personne qui facilitait leur passage clandestin en Libye, avec le concours d’un de ses cousin B.I  (comparaissant ce jour), moyennant une somme de 10.000 DA par migrant pour leur passage clandestin  en Libye, via Ouargla, Hassi-Messaoud, puis Debdeb aux frontières. Le ministère avait requis dans cette affaire une peine de dix ans de prison ferme assortie d’une  amende d’un (1) million de Dinars.