Palestine occupée : Commémorer l’anniversaire de l’incendie d’Al Aqsa pour dénoncer les violations israéliennes

0
1268

L’incendie de la mosquée d’Al Aqsa constitue un tournant majeur dans la cause palestinienne, a affirmé lundi à l’ambassadeur de la Palestine à Alger, Louay Aïssa qui a souligné que la commémoration du 48e anniversaire de l’incendie de la mosquée d’Al Aqsa visait à « mettre à nu et dénoncer les violations israéliennes à l’encontre du peuple palestinien des années durant ».

« Ce douloureux anniversaire marque clairement la vision sioniste vis-à-vis de la cause palestinienne, notamment Al Qods et la mosquée d’Al Aqsa », a déclaré l’ambassadeur palestinien dans une allocution au Palais de la culture Moufdi Zakaria à l’occasion de la célébration du 48ème anniversaire de l`incendie de la mosquée d’Al Aqsa par un extrémiste sioniste de nationalité australienne.

« L’incendie de la mosquée d’Al Aqsa constitue un tournant majeur dans la cause palestinienne », a indiqué l’ambassadeur dans le même contexte, ajoutant que la célébration de cet anniversaire visait à « dénoncer les violations israéliennes à l’encontre du peuple palestinien et ses lieux saints des années durant », soulignant la nécessité d »‘agir ensemble pour arrêter les violations israéliennes et déjouer les plans sionistes visant à judaïser Al Qods et la mosquée d’Al Aqsa ».

Louay Aïssa  a salué le rôle de l’Algérie visant à mettre en avant la lutte du peuple palestinien. « Nous, en Algérie, avons un grand soutien à la cause palestinienne afin que nous puissions résister et apporter des changements », a-t-il affirmé  ajoutant qu’il « ne peut y avoir un Etat palestinien sans Al Qods et la Mosquée d’Al Aqsa ».

A cette occasion, un documentaire retraçant les événements et les violations israéliennes qu’a connus la Mosquée d’Al Aqsa a été projeté, outre la présentation d’une pièce théâtrale au profit des enfants palestiniens accueillis par l’Algérie dans un camp de vacances.

En 1969, Denis Michael, extrémiste juif de nationalité australienne, avait mis le feu à la mosquée d’Al Aqsa où de grandes pertes matérielles ont été enregistrées. Cet incident a provoqué une large indignation internationale pour laquelle le Conseil de sécurité onusien a promulgué la résolution  271 qui condamne Israël et lui demande d’annuler toutes les mesures susceptibles de provoquer des changements au statut d’Al Qods.