26.9 C
New York
vendredi, décembre 3, 2021
AccueilActualitéPluviométrie du dernier trimestre : Normale à abondante dans la plupart...

Pluviométrie du dernier trimestre : Normale à abondante dans la plupart des  régions du pays (centre)

 Les pluies seront « normales à déficitaires » sur  certaines régions du pays entre octobre et décembre, tandis qu’elles  « dépasseront » la normale climatologique sur d’autres régions, selon les  prévisions saisonnières du Centre climatologique national (CCN).

Selon les données fournies par le directeur du CCN, Salah Sahabi  Abed, durant le mois d’octobre les pluies seront « normales à déficitaires »  sur le pays.  « Elles seront déficitaires au centre et à l’ouest jusqu’au Sahara Ouest et  normales sur certaines wilayas de l’extrême Est côtier et l’intérieur Est  et le reste du pays », a-t-il indiqué.  En novembre, les précipitations seront « déficitaires » au Centre et l’Est  au Nord (notamment sur les côtes) et « anormalement élevées » sur les côtes  Ouest.  En décembre, le cumul des pluies « dépassera » la normale climatologique à  l’Est et sera « déficitaire » au Centre à l’instar d’Alger, Tipaza et « plutôt  normal » pour le reste du pays. Concernant les températures, elles seront, dans l’ensemble, « normales » sur  l’ensemble de cette période, à l’exception des wilayas du grand Sud qui  devront enregistrer des températures « plus froides » que leurs normales  climatiques, a noté le directeur du CCN qui relève de l’Office national de  la météorologie (ONM). Les précipitations du mois d’octobre seront « probablement déficitaires sur  la majeure partie des régions côtières du centre et de la région ouest du  pays, et ce, du nord au sud-ouest du Sahara jusqu’à Bechar ».  La probabilité d’avoir des quantités de précipitations en-dessous de la  normale climatologique habituellement observée dans ces régions « avoisine  les 60% de chance », a-t-il détaillé.  Par contre à l’Est, les pluies attendues sur les régions côtières et les  hauts plateaux seront « normales » à l’instar de Constantine, El Tarf, Souk  Ahras, Guelma, Sétif, Batna et Biskra. Elles seront également « normales » au  Sud-Est et l’extrême Sud du pays. En novembre, les quantités de pluies attendues seront « probablement  déficitaires sur la majeure partie des régions côtières du centre comme  Alger, Boumerdes, Tizi-Ouzou jusqu’à El Tarf à l’Est ainsi que certaines  wilayas des hauts plateaux de l’Est à l’instar de Mila, Guelma, Constantine  et Souk-Ahras », alors qu’à l’ouest du pays, de Mostaganem à Tlemcen en  passant par Oran et Ain Témouchent, « on s’attend à des quantités dépassant  celles habituellement observées dans ces régions à plus de 60% de  probabilité ».  Des quantités « normales » sont également attendues pour le reste des  régions du pays pour ce mois. Pour décembre, les précipitations seront « au-dessus » de la normale sur la  majeure partie des régions côtières et des hauts plateaux de l’Est du pays,  à titre d’exemple les wilayas de Jijel, Skikda, Annaba, El Tarf, Sétif,  Constantine, Souk Ahras et Guelma. Par contre, d’autres wilayas devront enregistrer un « déficit »  pluviométrique, comme Alger, Tipaza, Boumerdes, El Bayadh et Laghouat,  alors que la situation sera « normale » pour le reste du pays durant le même  mois. Par ailleurs, concernant les températures, la tendance en octobre sera  « normale » sur toute la partie nord du pays jusqu’au nord du Sahara, et  « au-dessous » de la normale climatologique à Ghardaïa, Ouargla, Illizi et le  Nord de Tamanrasset, tandis qu’au sud de Tamanrasset et d’Adrar et In  Guezzam, la température moyenne du mois sera « plus élevée » que la moyenne. Pour le mois de novembre, les températures moyennes seront « normales » au  nord des côtes vers l’intérieur, alors que le Nord du Sahara devra  enregistrer des températures « plus froides » que la Normale, comme à El  Bayadh, Laghouat, Ghardaïa, Ouargla, Bechar et Tindouf, précisent les  données du CCN. Les régions situées à l’extrême Sud de Tamanrasset et d’Illizi  « connaitront », quant à elles, des températures « plus chaudes » que les  moyennes habituelles pour ce mois.

Fortes pluies attendues en novembre sur la côte Ouest et en  décembre à l’Est

 Les températures moyennes de décembre seront « au même titre » que novembre  normales au nord des côtes vers l’intérieur, jusqu’au Nord du Sahara.  Les températures moyennes au Sahara central et oriental attendues seront  « plus froides » que la normale comme pour le cas de Ghardaïa, Ouargla,  Illizi, In Salah, Nord d’Adrar, et seront « normales » à l’extrême Sud du  pays, selon les mêmes prévisions. Dans le même cadre, M. Sahabi a souligné que ce bulletin de prévision  saisonnière « pourra aider les autorités locales à anticiper leur décision  pour éviter les problèmes d’inondations, vu, par exemple, à l’excès de  quantités de pluies attendues dans certaines régions notamment en novembre  sur la côte Ouest et en décembre à l’Est ». Il a expliqué que « la prévision saisonnière informe sur la vigueur de la  saison et dessine la tendance globale des paramètres de précipitations et  de températures par rapport aux quantités et valeurs normales observées  habituellement ». Il a tenu à préciser, qu’en d’autres termes, la prévision saisonnière « ne  peut, en aucun cas, être un élément de substitution à d’autres bulletins  météorologiques ».  « Dans ce sens, et pour la prévision quotidienne ou de moyenne échéance (1  à 3 jours), il est impératif de suivre les bulletins de prévision  météorologique et d’alertes ainsi que la carte de vigilance émanant des  services de Météo Algérie », a-t-il insisté. Il a rappelé, à cet effet, que Météo Algérie a « renforcé ses capacités en  matière de prévision saisonnière dans le but d’améliorer la précision ainsi  que la qualité des prévisions climatiques à long terme (échelle mensuelle  et saisonnière) ».

S.S / Ag

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES