Pomme de terre

0
229

Onilev annonce le déstockage de 100 000 tonnes et vendues à 50 DA/kg

Une quantité globale de plus de 100 000 tonnes de pomme de terre sera déstockée et vendue au prix de 50 DA le kilogramme, a indiqué, hier, Abdelaziz Ouchene, qui a expliqué que cette quantité servira à stabiliser les marchés en proposant la pomme de terre «du producteur au consommateur», sans passer par des intermédiaires, avec un prix «accessible fixé à 50 DA le kilogramme».

Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre du programme du système de régulation des produits agricoles de large consommation (Syrpalac), a été entamée le 15 octobre et se poursuivra au 15 novembre prochain. Selon le directeur général, cette quantité représente le double de celle écoulée lors de la précédente opération de déstockage, organisée en mars dernier. La vente directe de la pomme de terre déstockée sera assurée à travers des points de vente fixes placés au niveau des grandes agglomérations et des vendeurs itinérants (marchands ambulants) ce qui leur permettra d’aller vers les consommateurs au niveau des cités, a souligné M. Ouchene. Cette opération, qui a démarré la semaine passée dans la commune de Meftah, à Blida, prévoit l’installation de près de sept à huit points de vente fixes dans les grandes agglomérations, à l’instar de Constantine, Oran, Annaba, Alger, Aïn Defla, à titre d’exemple. L’installation de ces points de vente sera achevée d’ici le début de la semaine prochaine dans l’ensemble des wilayas du pays, a précisé le premier responsable de l’Onilev. Ce genre d’opérations de déstockage est organisé régulièrement, chaque année, au cours des périodes dites de soudure qui interviennent entre deux périodes de production et qui sont au nombre de deux, la première entre les mois de mars et avril et la seconde entre les mois d’octobre et novembre.

Moussa O.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here