Ports: Moundji appelle à accélérer la généralisation du nouveau système informatisé de gestion des activités commerciales

0
213

Le ministre des Transports, Abdallah Moundji, a appelé, dimanche, à accélérer la généralisation du nouveau système informatisé de gestion des activités portuaires commerciales.

Présidant une réunion consacrée à la présentation du nouveau système informatisé de gestion des activités portuaires commerciales, en présence de cadres du ministère et du Directeur général par intérim et de cadres du Groupe des services portuaires (SERPORT), le ministre des Transports a appelé à accélérer la généralisation de l’utilisation du nouveau système informatisé de gestion des activités portuaires commerciales. Le système présenté lors de la réunion consiste en «une plate-forme digitale rassemblant tous les acteurs (représentants des organismes publics et opérateurs économiques) et visant à simplifier et unifier les procédures relatives aux transactions». Cette plate-forme «permet aux gestionnaires et aux opérateurs d’entamer les procédures en ligne et de suivre la traçabilité de leurs marchandises à distance». Le nouveau système auquel tous les acteurs sont associés «confère davantage de flexibilité aux différentes procédures, notamment l’attribution des quais aux navires et la durée de chargement et de déchargement». Cette plateforme permet «d’éviter les pénalités de retard du fait du non-retrait des conteneurs dans les délais impartis, et partant, réduire la fuite des devises, créer un équilibre dans l’activité des ports et exploiter les espaces de manière plus efficace». Pour ce faire, M. Moundji a invité les concernés à «généraliser rapidement ce système au niveau de la chaîne logistique du transport maritime, en impliquant l’ensemble des parties prenantes, d’autant plus que ce système s’inscrit dans la stratégie des hautes autorités qui cherchent à promouvoir la façade maritime algérienne, en rendant nos ports plus attractifs aux plans régional et international, voire plus souples dans la gestion du trafic des ports». Il faudra, a-t-il insisté, se conformer aux lois et normes internationales en vigueur, également prévues dans ce système, et en exploiter toutes les informations et statistiques pour le développement du transport maritime». L’impératif d’améliorer les performances des ports commerciaux, considérés comme le catalyseur du développement économique.

  1. Itchiran /Ag.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here